Gel lavant intime homemade

Hello les filles, aujourd’hui je vous propose ma recette de gel lavant intime anti-irritations pour nous les girls. Recette créé ,testé et approuvé par mes soins, avec peu de produits, que du naturel. Pas cher et sans tout les mauvais composants des gels intimes vendus en pharmacie ( si un jour vous prend l’envie de regarder les compositions cracra, bon courage !).

images (1)

 

Ce petit tutoriel est divisé en deux parties, la recette complète et l’utilisation et la partie informations sur les composants, quels sont leurs effets, pourquoi les utiliser etc. Attention l’huile de palmarosa ne peux être utilisé sur les femmes enceintes ( seulement le jour de l’accouchement à remplacer par la lavande aspic ).

Ingrédients et contenant :

  • Une base lavante neutre ou de savon d’ Alep liquide.
  • Huile essentielle de Tree Tea
  • Huile essentielle de Palmarosa
  • Huile de Coco bio 
  • Un flacon vide ( avec une petite pompe c’est plus pratique ).

Les doses pour un flacon de 100 ML :

  • 90 ML de base lavante ou de savon d’Alep liquide.
  • 5 ML d’huile de coco
  • 15 Gouttes d’huile essentielle de Tree Tea
  • 15 Gouttes d’huile essentielle de Palmarosa

Réalisation :

  • Faire chauffer l’huile de coco, pour qu’elle fonde légèrement.
  • Ajouter les huiles essentielles puis mélangez.
  • Dans un bol, mélangez tout les ingrédients.
  • Verser le tout dans votre flacon.

Utilisation :

Sous la douche, une petite quantité de produit, nettoyer et rincer à l’eau ( comme une gel lavant quoi ). Si l’huile de coco à un peu solidifié, passer le flacon sous l’eau chaude.

 

images (2).jpg

 

Pourquoi un gel intime fait maison :

  • La composition de la plupart des gels intimes vendus en pharmacie sont vraiment douteuse pour cette partie de notre corps, personnellement je n’achèterais plus jamais de gels industriels sachant que les produits naturels sont sans danger et font très bien leur travail .
  • Le prix : Les prix varient entre 5 et 7 € à peu près , à environ un flacon par mois ( voir plus vu la taille des flacons ) cela devient vite très cher. Ce gel ne contient pas beaucoup d’ingrédients et ils peuvent tous resservir ( la plupart sont déjà dans la plupart des boites de naturalista ) . Le savon d’Alep s’utilise pour tout le corps, l’huile essentielle de tree tea et de lavande sont des basiques à avoir chez soi en matière d’huiles essentielles, l’huile de coco n’est plus à présenter.

 

 

 

 

 

L’huile de coco :

L’huile de noix de coco peut s’avérer aussi efficace pour traiter les mycoses génitales et autre démangeaison de la vulve.

On peut l’utiliser en tant que lubrifiant, elle a une odeur agréable et ne gêne aucunement même durant les rapports sexuels. Si l’huile de noix de coco peut calmer les démangeaisons et stopper les mycoses-récidivistes, c’est qu’elle possède des qualités anti-infectieuses, anti fongique et anti-inflammatoire.

Elle est aussi anti bactérienne, et lutte efficacement contre les parasites, ce qui la qualifie de produit de première nécessité à avoir pour une hygiène intime parfaite et une vie sexuelle optimale. Avec l’huile de noix de coco, les cystites, les mycoses et autres vaginites disparaissent et la personne retrouve le confort de son intimité.

L’huile essentielle de Tree tea :

  • Stimulante immunitaire
  • Anti-infectieuse (anti-bactérienne, anti-virale, anti-fongique, anti-parasitaire)
  • Radioprotectrice (prévention des brûlures cutanées dues à la radiothérapie)

Des chercheurs ayant travaillé sur cette plante (1) estiment que « Le tea-tree semble prometteur pour le traitement des candidoses vaginales, en particulier les formes résistantes aux azolés ». Les azolés sont des médicaments contre les mycoses vaginales prescrits par les médecins contre les mycoses. Leur nom de vente finit en général par « azol ou azole »…

L’huile essentielle de Palmarosa :

Très utilisé en médecine indienne ayurvédique, l’huile essentielle de Palmarosa est principalement utilisée pour ses propriétés antiseptiques, antifongiques et antibactériennes. Elle est souvent employé pour lutter contre les mycoses (cutanées, digestives ou gynécologiques), mais également pour les infections génitales telle que les cystites.

 

J’espère que cette petite recette vous plaira et que vous avez tout à la maison pour la réaliser. J’attend vos retours ici ou sur instagram. J’ai aussi créé une catégorie Vagina Power sur le blog, ou l’on retrouve tout les articles concernant l’intimité féminine .

Publicités

65 commentaires sur “Gel lavant intime homemade

  1. Bonjour,
    Je fais un petit retour, parce que c’est bizarre. Jusqu’ici tout allait bien avec ce gel lavant. Je suis partie 10 jours en vacances. En revenant, j’ai voulu utiliser mon flacon (resté chez moi)… une odeur épouvantable ! J’ai tout balancé, même le flacon que j’ai pas réussi à récupérer. C’est bizarre, non ? Flacon pompe, donc pas d’eau dedans… Ca sentait comme de la fermentation, eau croupie. Horrible…

    J'aime

    1. Hello, alors deux possibilités l’huile de coco est devenue rance ( ce qui arrive parfois ) parce que l’huile à tourné pour x raison ( mauvaise qualité, chaleur, bactérie ). Ou une bactérie c’est développé dans le flacon ( meme à pompe ) il suffit qu’il ai été mal stérilisé ou qu’une bactérie se proage via l’air.

      J'aime

  2. Bonjour,
    C’est une recette très intéressante, mais peut-on remplacer l’HE de palmarosa par celle de géranium ?
    Et peut-ont utiliser ce gel en nettoyage externe et interne ou que externe ?
    Merci d’avance pour votre réponse. ^^

    J'aime

    1. L’huile de géranium ne présente pas beaucoup d’intérêt pour cette recette. Aucun gel nettoyant ne doit être utilisé en interne car celà abime la flore vaginale ( même combat pour les douches vaginales ) mais il peut être utilisé pour se laver entièrement

      J'aime

  3. Bonjour, ça fait longtemps que je cherche qqe chose de vraiment bio pour l’hygiène intime. J’aurai une question : je n’ai pas très bien compris ce qu’il faut faire pour les femmes ennceintes, remplacer l’HE de palmarosa par de l’HE de lavande aspic ? Merci par avance pour la réponse

    J'aime

  4. Bonjour,
    J’ai envie de tester votre recette, j’ai tous les ingrédients, seulement je me demandais : puis-je en faire en « grosse » quantité (par exemple le double des quantités que vous proposez), le gel intime va-t-il bien se conserver ou risque-t-il de tourner ?
    Merci !

    J'aime

    1. Hello, non pas de soucis aucun ingrédients n’est périssable avant un long voir très long moment. Attention cependant à bien refermer le bouchon ou clap de la recette pour éviter que l’huile de coco soit trop longtemps en contact avec l’air.

      J'aime

  5. concernant les recettes pour la sécheresse intime
    Est ce qu’on peut les mettre à l’intérieur du vagin également car je souffre de sécheresse importante accompagné de douleurs avec ou sans rapport car je suis ménopausée et j’en ai marre de me mettre des produits chimiques qui de tout de façon ne me font pas beaucoup d’effet

    J'aime

  6. Bonjour,
    Je viens de trouver votre recette, par hasard, car je n’ai plus de gel intime et je me suis dit « attends avant d’en acheter, si ca se trouve y a plein de m…. dans ton gel aussi ». Bingo donc… Bref. Par contre, je suis embêtée, car dans votre recette il y a de l’huile essentielle… je suis épileptique, et ma fille n’a que 8 ans (et mon fils 4 ans… lui aussi, quand il est irrité à le droit au gel intime plutôt qu’au savon de Marseille). Puis je supprimer l’huile essentielle ? En plus je viens juste de commander sur aroma zone la base lavante et l’huile de coco… ca tombe bien… si je mets que ces 2 produits, c’est bon ? Merci par avance ! Ophélie

    J'aime

    1. Hello Ophélie il n’y a aucun problème pour l’huile essentielle et l’epilepsie ( pas avec cette huile en tout cas ) pareil pour les enfants a partir de 3 ans sans problèmes pour celle-ci. Si tu mets la base lavante et l’huile de coco il n’y aura que l’effet apaisant 😉 et non pas traitant. Si tu as besoin n’hésite pas.

      J'aime

      1. En fait je ne cherche pas à traiter, je cherche juste à nettoyer sans agresser. Du coup, si je comprends bien, base lavante + coco ca suffira pour notre cas … non?
        Merci beaucoup !

        J'aime

      2. Super ! Merci beaucoup ! Perso impossible de me laver avec un savon Marseille ou Alep, c’est déjà trop agressif… terrain très fragile dans la famille. Du coup j’espère que cette formule nous ira !!
        J’ai hate d’essayer ! Merci encore !

        J'aime

      3. Je ne sais pas du tout ce que c’est…
        Je vais tenter la base lavante neutre aroma zone avec l’huile de coco, on verra bien…

        J'aime

  7. Bonjour, je viens de voir votre recette, mais en achetant les ingrédients nécessaires, je n’ai trouvé que du savon D alep avec de lui le d’olive et huile de laurier… Est ce que je peux quand même m’en servir ? Merci

    J'aime

  8. Bonjour,
    J’ai depuis janvier des mycoses vaginales à répétition. J’ai tout essayé (ovule, crème , homéopathie …)
    En ce moment j’essaie matin et soir l’huile de bourrache avec 4 gttes d’huile essentielle de tea three matin et soir. Je ne sais pas combien de temps encore je dois continuer. (J’ai peur d’arriver et quelques mycose revienne or je ne sais pas si à long terme c’est bien )
    Je suis tombé par hasard sur la recette de votre savon .
    Par contre je ne c’est pas quoi prendre comme base lavante (je regarde sur Amazon et il y en a beaucoup.)
    Il faut prendre du savon d’Alep liquide c’est ça? J’ai vu une dame qui mettais que ça lui provoqué une sécheresse . Par quoi puis
    je la remplacer svp?
    Cordialement

    J'aime

  9. Bonsoir je suis allergique à l’he palmarosa quelle autre he conseillez vous? Ou si je ne mets que la tea tree ce serait assez?

    Merci d’avance

    Stephanie

    J'aime

  10. Bonjour.
    Je suis régulièrement prise de mycoses. Cela fait 3 semaines que je teste cette composition j en suis ravie. Par contre cela me crée une légère sécheresse vaginale.. Le savon d alep peut être ? J ai trouvé une base l’avante neutre à l huile d olive et de coco. Puis je l utiliser ou un autre savon serait plus adapté ?

    J'aime

  11. Bonjour,
    Merci pour la recette! J’en cherchais 1.
    Par contre, je voudrais savoir si on peut remplacer le savon d’alep par le savon de Marseille?
    Merci d’avance pour votre réponse 😉
    A bientôt
    Gaëlle

    J'aime

  12. Bonjour, j’aurais voulu savoir si ce gel pouvait également être utilisé par des petites filles ? Je crois que c’est surtout l’huile de palmarosa qui peut poser souci vu qu’il est déjà déconseillé aux femmes enceintes…? Peut-on le remplacer par une autre huile essentielle ? Merci pour la recette en tout cas.

    J'aime

    1. Hello Delphine ça dépend de l’âge de la petite-fille au dessus de 5 ans c’est OK en dessous l’huile de coco fera déjà sont effet seul . il y a aussi l’extrait de pépin de pamplemousse qui est magique pour ce problème

      J'aime

      1. Bonsoir, merci beaucoup pour la réponse, mes filles ont 6 et 10 ans alors ça ira donc. Au besoin je testerai avec l’huile de pépin ou alors la lavande aussi. Merci encore !!!

        J'aime

  13. Hello. Si on est enceinte, on ne devrait pas utiliser ce gel donc? Ou si l’huile de palmarosa est mélangée à d’autres huiles c’est ok? Sinon est-ce qu’on peut faire le gel sans la palmarosa? Merci 🙂

    J'aime

      1. Hello , non certaines peuvent être utilisé pendant la grossesse , tu as plusieurs articles dessus sur le blog si cela t’intéresse 😉 les pharmaciens déconseillés car les patients en abusent et ne connaissent souvent pas les bons dosages 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s