Arrêt pilule 5 mois après

On se retrouve aujourd’hui pour le deuxième article de ma série sur l’arrêt de la pilule contraceptive.  J’ai décidé pour x raison d’arrêter cette année de prendre ma pilule contraceptive ( sans être dans l’optique d’avoir un enfant ), j’avais à cœur de vous partager mon parcours dans ce cheminement et cet arrêt .Vous pourrez donc retrouver une série d’articles m’accompagnant au fil des mois de cette nouvelle année, je vous invite dans un premier temps à lire le premier article de la série pour mieux comprendre le cheminement et mon parcours.

Pour ce deuxième article j’avais à cœur de vous parler des changements que j’ai vus s’opérer au niveau de mon corps, de mon rythme, de mon cycle également et de faire avec vous un point sur ce qui à pu ou non changer depuis le début de l’arrêt. En fin d’article vous pouvez retrouver également une nouvelle consultation que ce cheminement m’a amené ( voir plus bas ).

 

9-idees-recues-sur-la-pilule-contraceptive

 

Disclamer : J’en avais rapidement parlé sur les réseaux sociaux je ne souhaite pas que cette série d’articles soit un article  » anti pilule  » ou un article sur les dangers de la pilule contraceptive. On connaît désormais tous l’impact des pilules contraceptives et en règle générale des contraceptifs hormonaux sur la santé des femmes et je ne souhaite pas en remettre une couche ici . Pour ma part je pense que chaque femme doit trouver la contraception qui lui convient sans devoir  » forcer  » les autres à choisir la leur. La pilule contraceptive reste une solution pour beaucoup de femmes que ce soit pour ne pas avoir d’enfants, pour réguler certains soucis hormonaux ou pour des maladies inflammatoires également. Je ne fais pas cette série pour partir en croisade contre un mode de contraception mais dans le but de partager mon ressenti face à cet arrêt, j’ai envie d’écrire et de vous proposer le type d’article que je n’ai personnellement pas trouvé à lire sur internet sans avoir un sentiment de jugement ou autres. J’exprime mon ressentis en tant que femme et seulement en tant que femme, mon métier et mes convictions de naturopathe sont bien sûr présentes car elles font partie de moi mais ne seront pas présentes dans cet article. Je tiens à rappeler que ces articles ne sont que le reflet de MON expérience et de MON ressentis, je demanderais donc de la bienveillance dans les commentaires ou ailleurs cette série étant basé sur le partage d’expérience.

Qu’est-ce qui a changé ? Finalement peu de choses ont changé en tout cas pas un changement significatif énorme, j’ai eu des cycles réguliers de 26 à 27 jours, j’ai eu des douleurs un jour avant particulièrement au niveau des reins et du bas ventre.J‘ai eu de grosses douleurs au niveau de la poitrine ( sans rien genre mes seins ont triplé de volume pendant quelques jours mais je prépare un article sur le sujet ). J’ai également eu des grosses douleurs pendant la période d’ovulation ( croyez-moi aucun moyen de louper le moment ou j’ovule ). J’ai d’ailleurs beaucoup plus de douleurs pendant la période d’ovulation que pendant mes règles. Peu voire pas d’acné sur le visage par contre j’ai eu quelques soucis au niveau du dos. Personnellement même en ayant eu beaucoup d’acné jeune je n’en avais jamais eu sur le dos et là… ( my good une galaxie ), j’ai eu une éruption de boutons bien douloureux sur les épaules et le haut du dos qui continue encore ( apparu au début du troisième mois d’arrêt ) pour le moment rien d’alarmant non plus c’est souvent la zone ou le corps  » fait sortir  » le trop plein de toxines. Pas de migraine depuis le dernier article ( ma plus grosse peur ), une légère acné hormonale en début de règle sur la mâchoire mais rien de  » pire  » qu’avant l’arrêt. Je continu mon arrêt sans rien prendre au niveau des compléments alimentaires comme expliqué dans le premier article, pour le moment je n’en ai pas besoin. 

Au niveau des douleurs ? Peu de douleurs pendant les menstruations en elles-mêmes ( les douleurs basiques de règles et de contraction de l’utérus qui passent avec une bouillotte la plupart du temps ). Par contre comme expliqué plus haut, au niveau de l’ovulation c’est autre chose. Après quatre ans sans ovuler avec mon ancienne pilule forcément le corps à un peu de mal à se remettre à bosser. J’ai du coup récupéré mon appareil Livia que j’avais prêté à ma belle-sœur pour l’utiliser pendant cette période, vous avez un article disponible sur le blog. Par contre au niveau de la poitrine c’est autre chose des douleurs à me tenir les seins, la poitrine gonflé et lourde, je me suis même dit  » je suis sur que la douleur des montées de lait ça ressemble à ça ! « .

Mes protections, je continue de faire des tests ? En plus des serviettes lavables dont je  je vous parlais déjà dans mon premier article je suis également passé aux culottes menstruelles ( un article comparatif entre plusieurs marques arrive la semaine prochaine ). Je les utilise en début et en fin de cycle, habituellement pour le premier jour, la première nuit et pour les deux derniers jours sinon j’utilise toujours des serviettes lavables.

Bilan après 5 mois d’arrêt : Je suis pour le moment ravie de mon arrêt, j’attends encore quelques mois pour me faire un avis vraiment en n’ayant plus aucune hormone dans le corps mais pour l’instant je m’attendais à pire. Pour les points positifs j’ai moins de saute d’humeur, plus de sécheresses intimes et une meilleure libido, j’apprends petit à petit à retrouver des menstruations et le cycle qui va avec ( syndrome prémenstruel et compagnie ).

 

 

 

 

Le ressenti de mon compagnon : Certaines m’ont demandé via l’article précédent ce qu’en pensait mon chéri et si il voyait une différence sur mon attitude ou sur mon caractère ect. On en parle très librement, pas de tabou du tout dans notre couple, il sait très bien quand j’ai mes règles, il sait également que je suis beaucoup plus sensible avant de les avoir et les sautes d’humeurs qui peuvent en découdre. Pour le reste il fait le même constat que moi au niveau de la sexualité et du reste. On s’est seulement fait la réflexion que les préservatifs n’étaient pas remboursés et que ce n’était pas normal, un homme ou un couple voulant se protéger sans hormones doit payer pleins tarifs ( environ 8 euros une boite d’une quinzaine de préservatifs lambda ) alors que la prise d’hormones et en bonnes parties remboursés. On ne parle même pas de l’accès au préservatif pour les jeunes pour la protection des MST et autres.. personnellement je pense que les préservatifs devraient être gratuits autant pour les ados que les adultes.

UPDATE : Merci pour vos infos , les préservatifs sont remboursés avec une ordonnance si vous achetez vos préservatifs en pharmacie ( seulement certaines marques pas toutes ) à hauteur de 60 %, certaines mutuelles prennent en charge le reste. C’est bien mais certains n’ont pas les moyens d’aller chez le médecin juste pour ça clairement. Certaines d’entre vous m’ont également dit que leurs médecins n’en faisaient pas ( on adore quand on passe au dessus des lois). Moralité, si vous passez chez votre médecin faites une ordonnance pour les prochains mois ( gynéco, sage-femme etc ça marche aussi ).

 

Avatar pro pour Louise by MatouNouvelle consultation : Suite à mon premier article j’ai eu énormément de questions en privé, de partages de parcours et ça m’a donné une idée pour le cabinet. La plupart des questions tournaient autour de ce qui était normal ou non, de la manière d’arrêter la pilule, de la peur de telle ou telle chose. J’ai donc décidé de proposer des consultations pour accompagner et entourer les femmes qui souhaitent arrêter les contraceptions hormonales de manière naturelle avec la naturopathie. C’est une consultation complète qui tourne non seulement autour de votre santé et de votre arrêt mais aussi de votre historique sous contraception, sur vos envies de bébés ou non, sur les peurs qui entourent l’arrêt, sur les effets indésirables que vous pouvez rencontrer également. Si ce type de consultation vous intéresse, je vous laisse vous diriger vers le site de mon cabinet ou la consultation est expliqué de A à Z ( les consultations se font à distances pour toutes personnes voulant être accompagné et n’étant pas en région parisienne ou en France ). Si vous avez des questions sur la consultation plus précisément, je vous invite à passer par le cabinet ou par ma boite mail.

 

J’espère que ce deuxième article vous aura plu autant que le premier, rendez-vous dans deux ou trois mois  et puis dans un an je pense. J’espère que ce type d’article vous est également utile, j’essaye de les écrire de manière à avoir un support que j’aurais aimé trouver sur le net quand j’en cherchais. A bientôt.

Louise

23 commentaires sur “Arrêt pilule 5 mois après

  1. Merci pour cet article, il est encore très complet et ça me pousse à réfléchir à l’arrêt de ma pillule. Mais j’avoue avoir peur du retour de la fatigue, des douleurs et aussi acné+perte de poitrines… j’ai une petite poitrinz et je ne me vois pas revenir à ma poitrine plate. As tu vu des effets dans ce sens?
    Et merci encore pour tout tes articles je les trouves top !:)

    J'aime

  2. Ici 1 mois d’arrêt de la pillule. 1er règles arrivées ( sous pillule je n’avais plus mes regles) elles ont durées 3 jours dont le 1er jours abondant, mais surtout douleur rude. Sinon toujours mes petits boutons d’acné sur la mâchoire côté droit et quelques uns sur la gauche. Et poibtrines hyper sensible ma semaine jsute avant les règles, même jsute efleurer la peau en m’habillany c’était douleureux. On verra comment l’évolution de tout cela

    J'aime

  3. Bonjour Louise.Ce qui est intéressant de mon point de vue, c’est que la pilule, ça fait des années que je ne la prends plus sans raison précise, a part le célibat (oui des années c’est long) et je ne suis jamais posée la question des changements que ca avait provoqué de l’arrêter. Du coup, c’est intéressant de lire l’expérience de celles qui l’arrêtent.

    J'aime

  4. Bonjour,

    Ma mutuelle rembourse les préservatifs. C’est un forfait par an et par personne. Je ne connais plus le montant mais ce n’est pas 20 euros. Le forfait est important.

    Toujours bien se renseigner sur ça, car on peut vite passer l’information à la trappe.

    J'aime

    1. Bonjour comme expliqué en commentaire plus bas il faut une ordonnance dans un premier temps et ce n’est qu’un certains type de préservatif qui ne conviennent pas a tous le monde malheureusement. Ça dépend des médecins dans un premier temps certains refusent catégoriquement puis des mutuelles par la suite.

      J'aime

      1. Bonjour,
        Moi je n’ai pas besoin d’une prescription médicale. Je prends ceux que je veux en pharmacie. Ils me font une facture que j’envoie à ma mutuelle et ils me remboursent derrière.

        J'aime

    2. Maintenant les préservatifs sont rembourser maintenant par la sécu. Il faut cependant passer par le médecin avant. Je trouve cela un peu dommage car consulter un médecin juste pour une prescription de préservatif dommage la sécu aura encore plus de trou. Par contre à regarder auprès des mutuelle. 🙏 Merci pour cet article

      J'aime

  5. moi j’ai pris androcure/estreva pendant 6 ou 7 ans et j’ai arrêté (c’était du lourd alors j’ai du arrêter sur 1 an et 1/2 en diminuant d’un quart tous les 3-4 mois (des fois 5 mois quand je voyais que j’avais le nez qui saignait souvent ou pleins de bleus partout^^) puis 1/4 tous les deux jours pendant 5 mois, puis 1/4 tous les 3 jours pendant 4 mois et ensuite j’ai stop.) . Mes règles ont mis 4 mois à revenir (je n’avais pas mes règles pendant que je prenais ma pilule progestative/contraceptive, malgré l’arrête de 7 jours par mois)
    et maintenant…..c’est la fête des boutons dans le dos aussi! wow! epaules, dos, torses, et un peu le cou^^ moi qui vais à la piscine 3 fois par semaine, je me sens magnifique en maillot de bain^^ haha j’ai hâte que ça passe, car en plus ça fait mal! 😀
    Mais contente d’avoir arrêté. (surtout que ce que je prenais est maintenant considéré comme dangereux et risque de provoquer des cancers cerveaux, foie…etc. sympa 😀 Je préfère les boutons, merci bien ^^
    En plus, cette pilule m’épuisait. comme si j’avais fumé du…ou autre, sauf que je m’y habituais car c’était en continu, mais zero energie et zero motivation et 10% de libido ^^ j’ai l’impression de revivre!
    Merci pour ton article qui me fait me sentir moins seule pour la colonie de boutons qui vient sur moi en ce moment XD Vive les petites robe et les débardeur en été (bon moi je suis déjà habituée avec le maillot de bain^^)

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire !! Je suis exactement dans le même cas (traitement, acné dos etc) ça me rassure quelque part sur ce que je vis du coup 😅 Ça fait 5 mois et ça commence un peu à me désespérer

      J'aime

  6. Bonjour ! Merci pour cet article personnel, ce sujet m’intéresse car j’ai arrêté la pilule (sans projet bébé) il y a 2 mois ! Mon corps se remet en route tranquillement… Je voulais t’indiquer que ma gynéco m’a fait une ordonnance pour des préservatifs, ils sont remboursés.

    J'aime

  7. Bonjour, les préservatifs sont remboursés sur prescription médicale depuis janvier 2019. Moi aussi arret de ma contraception hormonale depuis 1 mois.

    J'aime

Répondre à soisbioetbatstoi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s