Acné, une souffrance au quotidien.

Depuis un moment j’ai pour projet de vous parler d’un sujet assez sensible pour moi l’acné ! j’ai décidé d’aborder ce sujet après vos nombreuses demandes de conseils naturels pour soigner son acné au quotidien. En plus des recettes à faire soi-même, j’ai essayé d’intégrer une facette rarement traité : la psychologie. Le dossier est un peu long mais traiter le sujet correctement me tenais à coeur.J’ai aussi invité la blogueuse Chic au Naturel sur cet article pour la partie alimentation.

les-solutions-douces-contre-l-acne

 

160_F_6480837_JTsy28En8tXacFpwgaeg5tHfRbAQrP21Mon histoire avec l’acné :

 Plus jeune période ado j’ai eu des boutons comme tout le monde, changement hormonal et compagnie. Depuis je n’ai jamais réussi à me débarrasser totalement , mais cela n’a jamais était au fond le vrai problème. L’acné sévère ce sont les plaques entières sur le visage, le dos, les microkistes et les boutons surinfecter, ce qui n’a jamais été mon cas. Moi, j’étais et je suis parfois encore ( en période de stress )le plus souvent ,une  GC et oui une gratteuse compulsive !! Vous avez été nombreuses à me parler de ce phénomène en privé, vous savez ce moment ados ou non, ou vous refuser de sortir à cause du minuscule bouton qui c’est transformer en monstre parce que vous l’avez tripoté toute la journée/ maquiller / retripoter / essayer de camoufler / maquiller / regratter !  Les pleurs devant son miroir parce qu’on c’était promis de ne plus y toucher. Les heures d’angoisse ou de peur de ne pas/plus plaire à quelqu’un… etc. Tout ça a pris une énorme place lors de mon adolescence , un mal-être souvent  infonder qui nous pousse très loin dans le manque d’estime de soi! Clairement bosser dans la mode et le make-up ne m’a pas aider ! La plupart du temps ce phénomène est du à des souffrances oubliées ou enfoui au fond de soi même ( beaucoup de psychologue fond la relation entre le fait de s’abimer soi même la peau et une souffrance enfouie comme un moyen de faire ressortir un stress, une perte ou une souffrance cachée dans son inconscient ).  Tout cela pour dire que parfois il faut aussi prendre le temps de s’occuper de son mental et de son intérieur avant de vouloir traiter l’extérieur du problème. Le traitement de l’acné quand il touche un ado / un adulte à ce point, doit être aussi psychologique ! Le naturel m’a énormement aidé dans cette quête vers une peau plus belle et en meilleure santé.

160_F_6480837_JTsy28En8tXacFpwgaeg5tHfRbAQrP21Les différentes cause de l’acné :

Maladie du follicule pilosébacé, l’acné touche en France environ 15 millions de personnes : majoritairement des adolescents, mais aussi près de 20% des femmes adultes. 

L’acné est la maladie à laquelle le dermatologue est le plus fréquemment confronté. L’acné touche environ 80% des adolescents (dont 15% avec une acné sévère) et près de 25% des adultes, en particulier des femmes. Il s’agit d’une maladie dite auto inflammatoire : elle associe des modifications du fonctionnement normal de la peau et une infection par une bactérie, le Propionibacterium acnes. L’acné est la maladie de la peau qui a les répercussions psychologiques les plus importantes chez les patients. Pourquoi ? Parce que l’acné modifie l’image corporelle des individus à des moments clés de la vie (l’adolescence, la femme jeune) et parce qu’elle atteint le visage. Elle interfère alors dans la relation avec les autres.

La génétique : La génétique joue un rôle dans l’acné. Il existe en effet des formes familiales et si, par exemple, deux parents sont atteints, l’acné de leur enfant sera plus difficile à traiter. Par ailleurs, il existe certaines populations, près du cercle polaire, ou dans des îles isolées d’Amérique du Sud, qui ne sont pas touchées par l’acné sans que l’on sache s’il s’agit d’une protection due à l’hérédité ou si leur mode de vie, particulièrement leur alimentation, ne permet pas à la maladie de se développer.

Les hormones et l’inflammation : Ce qui est sûr, c’est que les hormones sexuelles jouent un rôle important dans l’acné. Pour exemple, l’adolescence est la période de la vie où les hormones sexuelles commencent à être secrétées en quantité, ces hormones provoquent non seulement des changements corporels majeurs, comme l’apparition de la pilosité, des seins, la modification de la voix, mais stimulent également le développement des glandes sébacées et la production de sébum en quantité se traduisant par une hyper séborrhée (ce que l’on appelle la peau grasse).Sous la dépendance des androgènes (hormones mâles), cette sécrétion est maximale à l’adolescence et en particulier chez le garçon. Les ovaires et les glandes surrénales des femmes fabriquent aussi ces hormones mâles. Ceci explique que le traitement de l’acné chez les femmes requiert parfois l’emploi d’une contraception ou de médicaments ayant un effet sur les hormones sexuelles masculines.

Le stress : L’implication du stress dans la survenue de l’acné semble corroborée par la présence en grand nombre de cellules nerveuses près de la glande sébacée. Ces cellules peuvent produire une substance, dite substance P, libérée sous l’effet du stress qui peut stimuler la production de sébum. Si les recherches permettent d’isoler un principe actif, inconnu à ce jour, capable de bloquer cette substance P, il est probable qu’il sera possible de diminuer la production du sébum et d’atténuer, ce faisant, l’impact de l’acné.

Comment se soigner au quotidien :

iStock_000017114981Small.jpg_effected.jpg

L’aromathérapie / Phytothérapie : 

 Huile essentielle de Tree Tea : La plus connue des huiles essentielles anti acné. Pour celles que les vertus du Tree Tea intèresse j’avais traiter le sujet : ICI

Au cours d’un essai à simple insu mené auprès de 124 sujets souffrant d’acné, un gel renfermant 5 % d’huile essentielle a été aussi efficace qu’un anti-acnéique classique contenant 5 % de peroxyde de benzoyle. Les effets du Tree Tea ont été plus longs à se manifester, mais l’huile essentielle a entraîné moins d’effets indésirables que le traitement au peroxyde (rougeurs, desquamation, démangeaisons, etc.)

Huile essentielle de Lavande fine : L’huile essentielle de lavande possède des vertus très intéressantes pour les peaux acnéiques. Elle est en effet : Apaisante,Cicatrisante,Antibactérienne,Antiseptique.Plus encore, elle possède une action antiséborrhéique. Autrement dit, elle régule la production de sébum. Diluez une à deux gouttes d’huile essentielle de lavande fine dans une cuillère à café d’huile de jojoba. Appliquez localement matin et soir sur peau propre et sèche.

crop_visu_1403190947.jpg

La barbane : La Bardane (Arctium lappa) est une plante de la famille des astéracées. On utilise ses racines fraîches, ses feuilles séchées et ses jeunes pousses pour tirer profit de ses propriétés médicinales et curatives.Les racines et feuilles de la bardane contiennent entre autres des glycosides, des flavonoïdes, des alcaloïdes, des huiles essentielles, 14 différents composants polyacétylène, de l’inuline, des tanins, de l’oléorésine et des mucilages.

De récentes recherches ont aussi confirmé que la bardane possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.La Bardane est une plante utilisée en usage interne contre l’acné (et les furoncles). Bien que certaines personnes soufrant de l’acné appliquent aussi localement sur la peau de l’huile de Bardane ou des préparations à base de racine de bardane fraîche, son activité sur l’acné par voie orale est bien plus effective.

ATTENTION il y a de nombreuses contre-indications !!

La pensée sauvage : La pensée sauvage est efficace dans le traitement de l’acné légère ainsi que pour rééquilibrer les peaux grasses. – Elle est également utilisée dans le traitement des maladies dermatologiques : dartres, psoriasis, eczéma… – Grâce à ses vertus cicatrisantes et protectrices et sa concentration en vitamine E, elle sert également à résorber les cicatrices légères dues à l’acné, les vergetures, la varicelle, la rougeole…

Pour ces deux plantes , on en trouve dans toutes les bonnes herboristeries. J’en prend personnellement en gélules et en cure.

Le Mucus d’escargot :

 

Le mucus d’escargot ma révélation 2015 : J’ai découvert ce produits grâce à boutique beauté bien etre, je vous en avez déjà parlé dans mes essentiels beauté de cette année. C’est pour moi le seul produit que je n’oublie jamais de mettre sur ma peau le soir comme le matin, ma peau à beaucoup beaucoup moins d’acné et cicatrise beaucoup plus vite depuis que je l’utilise.

Voici les principaux bienfaits de la bave d’escargot :

-Il hydrate la peau, illumine le teint et aide à éliminer les peaux mortes.

– C’est un anti-rides (ridules) naturel efficace. Il assouplit la peau et préserve son capital « jeunesse », préserve son élasticité.

Il aide à atténuer, à estomper voire à faire disparaitre les vergetures en particulier les plus « récentes » (couleur violette / rouge) mais aussi les moins récentes (blanches).

– C’est également un soin anti-tâches naturel efficace.

– Il calme les coups de soleil et soigne les petites blessures.

Il traite aussi l’acné, les cicatrices (blessures, brûlures, chirurgie …) en général et d’acné en particulier.

– Il aide à resserrer les pores dilatés, à lisser mais aussi à régénérer, à « réparer » et à apaiser la peau.

– Le mucus d’escargot peut aussi aider à traiter d’autres problèmes [maladies] de peau comme le psoriasis, l’eczéma, la couperose mais aussi les verrues

Je vous met la compo du produit : mucus (d’origine animale / Snail Secretion Filtrate), eau, traitement U.V., CVT.B. Le mucus d’escargot contient naturellement différents « principes actifs »: de l’élastine (préserve l’élasticité de la peau), du collagène (actif anti-âge, assouplit et permet la cicatrisation de la peau), de l’allantoïne (adoucit, apaise, régénère et protège la peau), de l’acide glycolique (exfolie la peau naturellement, efficace et puissant) des peptides antibiotiques (éliminent les microbes de la peau et aident à traiter les maladies de peau ggravées comme la couperose, le psoriasis etc), des protéines et des vitamines (A, C et E). Ce produit ne nécessite pas la tuerie d’escargots ni le mauvais traitement de ces animaux, au contraire les escargots sont vivants et leur sécrétion naturelle quotidienne est tout simplement récupérée. Produit testé et contrôlé en laboratoire français (traitement de la bave à l’état pur, tests bactériologiques effectués), la fabrication et la marque sont françaises.

Vous pouvez retrouver pleins d’infos complémentaire sur le site boutique beauté bien être, pour le prix et l’efficacité c’est un indispensable à avoir !! Plus d’infos ICI

article-zinc-688x269

Le zinc contre l’acné : 

Le zinc est un oligo-élément, c’est-à-dire qu’on ne le trouve qu’à l’état de traces dans l’organisme, soit l’équivalent d’environ 2 g en tout, dont 65 % sont concentrés dans les muscles et 20 % dans les os. Il est présent dans toutes les cellules, notamment dans les glandes surrénales, la peau, certaines parties du cerveau, le pancréas, les membranes de l’oeil, la prostate et le sperme.

Plusieurs études menées au cours des années 1970 et 1980 indiquent que la prise de suppléments de zinc peut réduire le nombre de lésions des patients souffrant d’acné. Plus récemment, le gluconate de zinc pris durant 3 mois a été efficace pour combattre l’acné au cours d’un essai clinique sans placebo sur 67 sujets. Au cours d’une étude comparative à double insu avec placebo portant sur 332 sujets, le gluconate de zinc (une dose équivalente à 30 mg de zinc élémentaire par jour) pris durant 3 mois a réduit de 75 % le nombre de lésions chez 31 % des sujets. L’antibiotique oral (la minocycline dans ce cas) a cependant été nettement plus efficace en réduisant le nombre de lésions chez 63,4 % des participants.


Je vous propose une partie Alimentation et Acné réalisé par la douce Noujoud du blog Chic au naturel, qui a accepté de participer à cet article. Son blog est vraiment super, je vous invite à le découvrir ❤

fruit-et-legume

Il y a encore quelques années, on considérait l’acné comme une maladie de la peau exclusivement. Mais depuis peu, la liaison entre l’acné et d’autres organes du corps devient de plus en plus forte. En effet, il n’est plus question de maladie cutanée, il est aujourd’hui clair que l’acné est une manifestation de l’intérieur de notre corps. Je vois l’acné comme une alarme, une alarme qui peut se déclencher suite à plusieurs facteurs, à l’âge adulte comme à l’adolescence. Pourquoi ? Car notre peau est le miroir de nos changements hormonaux et physiologiques.

 Le sujet de l’acné est complexe et les facteurs sont multiples, mais je ferais de mon mieux pour simplifier et vous donner une idée globale de tout ce que j’ai appris durant mon épisode acnéique.

Dans le meilleur des cas, le corps humain fonctionne en équilibre. Les reins assurent leur fonction de nettoyage par la voie urinaire, et le foie sa fonction d’élimination des toxines ! Mais il se trouve que l’un de ces deux organes peut en effet ne plus assurer ses fonctions de manière optimale. Dans ce cas, la peau prend la relève car l‘élimination se fait par les glandes, d’ou l’apparition des imperfections: boutons chez certains personnes, eczéma et psoriasis chez d’autres …

 D’où viennent ces toxines ? Il s’agit globalement de radicaux libres qui peuvent soit venir de notre alimentation directement, soit notre corps les produit suite à une exposition excessive au stress. Et puis, n’oublions pas la sur-production des hormones mâles (androgènes) qui se manifeste  surtout au début de l’adolescence (mais également à l’âge adulte) et dont la gestion exige un fonctionnement hépatique (du foie) considérable.

Comment ? D’abord et avant tout par l’alimentation !

 Etant moi même une ancienne acnéique, je sais qu’il ne faut pas pas se priver mais il existe des règles de base qu’il faut respecter !

 

Ce qu’il faut éviter :

• Réduire les aliments industriels et raffinés ! Car ces derniers sont bourrés de sucre rapide, dont l’absorption stimule les androgènes (l’une des causes directes de l’acné) et qui en plus sont des aliments pro-inflammatoires.  Privilégiez plutôt un sucre différent sans excès : les fruits, le miel … Et il est encore mieux de consommer à indice glycémique bas (réduire les aliments avec un taux de sucre important).

 Réduire la consommation des matières grasses non habituelles (huiles de cuisson, lait) pour notre organisme, car la digestion de ceux là requièrent un effort considérable de notre foie (qui quand il y arrive pas, fait appel à la peau). Le lait peut aussi être un élément perturbateur car il contient des hormones (que la vache destine à son petit le veau, et non à l’homme), mais malheureusement aussi des traces d’antibiotiques (que l’élevage conventionnel utilise pour prévenir les maladies et la perte de performance des vaches).  Privilégiez plutôt des huiles et des laits végétaux, et choisissez des huiles qui résistent à la chaleur dans vos cuissons (comme l’huile de noix de coco par exemple)

 Pensez également à tester votre tolérance à certains aliments. Non seulement la plupart des aliments au gluten sont à indice glycémique élevé (farine blanche par exemple), mais certaines personnes n’arriment pas à les digérer non plus.  Vous pouvez trancher si le gluten vous sensibilise en faisant une coupure d’un mois (privilégiez à la place le riz complet, la farine de sarrasin …).

L’objectif étant de renforcer notre système d’élimination, il est impératif de consommer des aliments pour le soutenir dans ce processus !

 

Ce qu’il faut consommer :

 •Les aliments anti-inflammatoires : oméga 3 dans les oléagineux (cerneaux de noix, amande …) et les poissons gras (maquereaux, sardines, truite...). Ensuite les légumineuses (lentilles, pois chiches ..) et certains condiments (thym et ail par exemple).  Pourquoi ce type d’aliment ? Tout simplement parce que l’acné est une réaction inflammatoire de la peau, il vaut donc mieux réduire notre taux d’inflammation !

• Les antioxydants : les soldats qui permettent de protéger notre corps et nos cellules des radicaux libres ! Concrètement, privilégiez les aliments riches en vitamines A (carotte, betterave … ) C (agrumes, kiwi, épinards) et E(huile végétale d’olive par exemple)  ainsi que les polyphénols que l’on retrouve dans le thé vert et lescaroténoïdes dans les dattes …

Les aliments détoxifiants qui drainent les toxines comme les crucifères (brocolis, choux de Bruxelles, choux …), oignon, céleri, asperge, radis noir, pissenlit, artichaut… Le citron aussi est un excellent détoxifiant pour le foie, mais attention à ne pas en abuser !


 

 

Recettes à faire chez soi :

Roll-on boutons : 10 g de Tree Tea / 10  g de lavande fine / 10 g de sauge sclaré / Remplissez le reste du contenant d’huile de Nigelle. A appliquer sur les boutons 3 fois par jour.

Masque purifiant et cicatrisant : Une recette de masque que je fais souvent le soir dans un bain ! A laisser poser le temps qu’on veut ! minimum 15 minutes. 1 càc d’aloe vera / 1càc de miel / 1càc de citron on peut aussi rajouter 1càc de poudre d’écorce d’orange a la préparation.

Recette anti points noirs : Le fléau de beaucoup de peau pas très nette. Mélanger 1càc de bicarbonate de soude et 1càc de citron, appliqué sur un coton et tamponner sur le nez , rincez. Peu importe le masque ou le soin, il ne faut pas oublier d’ouvrir les pores de la peau avec de la vapeur.

Masque anti-acné : Le masque qui a tant fait parler de lui Miel + Cannelle. Non Enjoy phoenix ou d’autres non rien inventé, ce masque est connu depuis l’antiquité, il marche très bien contre l’acnè et les cicatrices mais la cannelle est très irritante pour la peau et il faut le laisser très peu poser ! Tester le sur le cou ou le creux du poignet avant de l’appliquer sur le visage

J’espère que cet article vous plaira, il nous a demandé beaucoup de temps et de recherche à toutes les deux. Dans l’espoir qu’il aide certaines d’entres vous. Encore merci à Chic au naturel d’avoir participé.

Publicités

8 commentaires sur “Acné, une souffrance au quotidien.

  1. Super article, très complet 🙂 c’est rare qu’on trouve des articles parlant aussi des effets psychologiques, je trouve ça très bien que tu en ai parlé. Tu m’intrigue avec cette lotion à base de bave d’escargots, j’en avais déjà entendu parler mais jamais pour l’acné du coup j’hésite à tester mais je préfèrerai la crème, tu sais où l’on peut en trouver ? ^^ En tout cas merci pour tes supers conseils 🙂 Bonne journée

    J'aime

  2. Coucou, super article 🙂 Tu dis des choses que j’ai omis de dire, c’est un très bon complément 🙂 Perso j’ai testé le mucus d’escargot et il n’a pas fait grand chose contrairement à la crème à base de bave d’escargot qui, elle a amélioré l’état de ma peau. Bisous 🙂

    J'aime

  3. super article merci de l’avoir fait je sais qu’il est difficile à traiter et nous sommes si nombreux à souffrir de ce fléau qui est l’acnée! je la combat depuis 1an suite à mon dernier accouchement ma peau à changer… je me suis tourner depuis un mois à des produits naturel je pense me prendre le soin à l’escargot j’ai vu aussi qu’il y avait un savon à base de ca quand penses tu? bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s