Parcours arrêt de pilule, 8 mois après

Je reviens après une petite pause estivale avec le troisième article de ma série sur l’arrêt de la pilule, probablement le dernier article avant le bilan de ma première année sans contraceptif hormonal. Vous pouvez découvrir mon parcours via les deux premiers articles,  » arrêt de la pilule, 1 mois après  » et  » arrêt de la pilule, 5 mois après « . Je vous rappelle également que j’ai créé suite à mon parcours, une consultation unique en naturopathie spécialement pour les femmes souhaitant un suivi dans l’arrêt de leur contraceptif hormonal( disponible au cabinet et à distance ).

Pour celles qui n’auraient pas suivis mon parcours via les deux premiers articles, je vous fait un petit résumé ici rapidement ( allez quand même lire les deux premiers articles en détails si vous souhaitez des informations sur mon changement, la contraception utilisée, les protections hygiénique ect) . J’ai 27 ans, j’ai pris la pilule pendant environ dix ans, j’en ai testé plusieurs jusqu’à être sous pilule microdosée depuis quatre ans ( c’est à dire sans règles ). Suite à plusieurs problèmes de santé et à une prise de conscience j’ai choisi d’arrêter ce contraceptif en Janvier 2019 en m’accompagnant moi même via la naturopathie ( je suis naturopathe ). Pour découvrir les premiers mois d’arrêt direction les anciens articles de cette série. Depuis Janvier 2019, je découvre donc mon corps sans pilule et sans autre moyen de contraceptif hormonal.

 

Etude-quelle-pilule-contraceptive-est-la-plus-sure_width1024.jpg

 

Mon bilan global : Très sincèrement peu de changements par rapport au bilan des 5 mois ou plutôt seulement des positifs ( on adore, j’avais tellement peur de devoir vous faire un remake de   » je ne suis pas venu ici pour souffrir okayyy ). Beaucoup, beaucoup moins de migraines, voire plus du tout. C’était un des éléments déclencheurs de mon arrêt de pilule, j’avais beaucoup souffert le premier mois, puis quelques jours pendant l’ovulation ensuite pour ne plus avoir qu’un léger mal de tête avant mes règles. Niveau acné, j’avais eu quelques poussées pendant l’ovulation, pareil j’ai toujours quelques petits boutons mais rien d’horrible. Mon cycle à par contre un peu changé, des les premiers moi j’avais eu des cycles de 28 jours tout pile, ils se sont rallongé pour des cycles de 31 jours ( une femme en bonne santé sans problème particulier peut avoir des cycles entre 28 jours et 35 jours ).

Les questions que vous m’avez posées via instagram :

Tes règles sont-elles moins ou plus abondantes qu’avant ? Elles sont moins abondantes, que ce soit mes règles avant pilule c’est à dire lors de mon adolescence ou j’avais des règles très abondantes ou mes  » fausses  » règles sous pilule quand j’avais une pilule basique. Mes règles duraient également beaucoup plus longtemps avant, maintenant c’est l’histoire de cinq jours maximum avec trois vrais jours de pertes.

Est-ce que tu regrettes ton choix ? Pas du tout mais pas une seconde (  sauf la première semaine lors de ma migraine carabiné ). Je retrouve une sérénité que je n’avais plus depuis longtemps, je comprends beaucoup mieux mon corps et mon cycle. Au niveau de mes divers problèmes de peau, de poids et d’humeurs, mon corps se régule et tout se passe beaucoup mieux et surtout beaucoup plus naturellement.

Qu’utilise-tu comme moyen de contraception ? J’en avais déjà parlé dans mes premiers articles, nous utilisons des préservatifs. Je n’avais pas envie de prendre une autre contraception hormonale et je ne suis absolument pas a l’aise pour tout ce qui concerne les stérilets et compagnie. Pour le moment j’utilise uniquement des préservatifs, après un an sans pilule, je passerais peu-être à la symptothermie. On me demande souvent des infos dessus, je n’en parle que très rarement car la symptothermie n’est pas une méthode de contraception fiable tout comme le retrait pendant les rapports car elle demande une connaissance accrue de son corps, un suivi quotidien et demande des cycles réguliers sur une longue période et les taux de grossesse sous cette méthode sont assez élevés. Je ne souhaite pas  » vulgariser  » cette méthode car pour moi la grossesse et la conception sont des choses précieuses et sérieuses.

 

téléchargement

 

Est-ce que ma pilosité a été plus importante ? Les premiers mois oui, alors pas forcément plus importante en matière de nombre de poils mais plutôt plus importante pour le taux de repousse, ils repoussent plus vite ( pas plus épais ou plus noirs juste plus rapidement ). J’ai l’impression que cet effet des premiers mois s’estompe peu à peu ( de même pour les cheveux qui graissent plus rapidement ça n’a duré que deux mois ).

Comment mon chéri prend mon arrêt de la pilule ? J’en avais également parlé dans mes premiers articles, dans un premier temps de mon point de vue, un homme n’a absolument à m’imposer ou non une méthode de contraception, si je ne souhaite pas en prendre ou si je ne souhaite pas mettre de stérilet, on se protège autrement point barre. J’ai eu beaucoup de messages en mp m’expliquant que votre chéri ou mari refuse de mettre des préservatifs.. Je n’ai pas su quoi vous répondre, car pour moi c’est inacceptable. La contraception est à voir à deux on est d’accord mais pas au détriment de l’autre. Si votre choix c’est d’arrêter votre contraceptif hormonal, c’est le votre ! En pratique j’ai la chance d’avoir quelqu’un qui comprend totalement que prendre la pilule n’est pas anodin pour une femme et pour son corps, la question ne sait donc même pas posé.  Je sais que mon point de vue peut choquer mais c’est vraiment ma vision des choses, si vous n’avez pas de problème avec le fait qu’une autre personne que vous, vous impose un choix sur votre corps que vous ne souhaitez pas, ça me va aussi.

As-tu pris quelques compléments pendant ton arrêt  ? Non aucun, je n’ai pas souhaité en prendre au début car je voulais un arrêt le plus naturel pour ma part. Si j’avais eu des gros gros problèmes niveau acné ou autres j’en aurais surement pris. J’en prescris d’ailleurs régulièrement aux femmes que je suis dans leurs arrêts en consultation.

 

J’espère que cet article vous aura plu et aura pu en rassurer certaines, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ( si celles-ci ne correspondent pas à des questions relatives à une consultation ). Je pense ne refaire qu’un article pour les un an de mon arrêt, sauf si j’ai de gros changements entre-temps. Normalement j’ai passé le plus compliqué, on considère qu’il faut environ 6 mois au corps pour éliminer toutes hormones de synthèse suite à la prise de pilule contraceptive peu importe la période.

 

Avatar pro pour Louise by MatouSuite à mon premier article j’ai eu énormément de questions en privé, de partages de parcours et ça m’a donné une idée pour le cabinet. La plupart des questions tournaient autour de ce qui était normal ou non, de la manière d’arrêter la pilule, de la peur de telle ou telle chose. J’ai donc décidé de proposer des consultations pour accompagner et entourer les femmes qui souhaitent arrêter les contraceptions hormonales de manière naturelle avec la naturopathie. C’est une consultation complète qui tourne non seulement autour de votre santé et de votre arrêt mais aussi de votre historique sous contraception, sur vos envies de bébés ou non, sur les peurs qui entourent l’arrêt, sur les effets indésirables que vous pouvez rencontrer également. Si ce type de consultation vous intéresse, je vous laisse vous diriger vers le site de mon cabinet ou la consultation est expliqué de A à Z ( les consultations se font à distances pour toutes personnes voulant être accompagné et n’étant pas en région parisienne ou en France ). Si vous avez des questions sur la consultation plus précisément, je vous invite à passer par le cabinet ou par ma boite mail.

 

5 commentaires sur “Parcours arrêt de pilule, 8 mois après

  1. Ca fait 3 mois que j ai arrêté la pilule maintenant et je me retrouve beaucoup dans ce que tu as décrit.
    Ca se passe bien et je ne regrette pas malgré des petits points noirs bien soulants pour le moment tels que de toutes petites poussées d acné avant les règles, les cheveux gras (mais pourquoi ?????) , et des règles moins longues (ça c est bien !!).
    Bon je ne suis pas la meilleure pour juger mzis je pense que ca a un peu jouer sur mon moral quand même. Ce n est pas une période agréable en ce moment mais je trouve avec le recul que par moment, j étais vraiment a fleur de peau…
    Mais ca devrait passer si je me fie a tes articles 😉 faut juste que j arrive a regler ce problème de cheveux et hop je n y penserai même plus 😉

    J'aime

  2. Bonjour,

    J’ai arrêté la pilule il y a environ 6 ans pour un essai bébé qui a pris beaucoup de temps 😉
    Suite à ma grossesse j’ai utilisé le stérilet Mirena que j’ai finalement retiré au bout de 3 ans, cela fait maintenant deux mois que je n’utilise plus de contraceptif hormonal.
    Je voulais apporter mon témoignage concernant l’utilisation de contraceptif hormonal et l’arrêt total d’hormones.
    J’ai pris pendant plus de 10 ans la pilule sans problème de santé particulier ni effet secondaire (baisse libido, migraine…..) j’ai commencé à me poser la question de la pilule quand les média ont commencé à parler des ravages de la pilule car évidemment aucun médecin n’informe des réel danger. Désirant un bébé je me disais que c’était le bon moment pour arrêter et réfléchir à une autre méthode de contraception.
    Je me suis naturellement tournée vers le DIU Mirena pensant que c’était la meilleure alternative à la pilule, mon accouchement ayant rendu mes règles abondantes voire hémorragiques, je n’avais pas beaucoup d’alternative.
    Et la c’est le drame, migraine à repetition, poitrine très douloureuse, kyste ovarien, mes règles duraient 10 jours avec un flux moyen à léger, perte de cheveux depuis mon accouchement 😕.
    Cela fait deux mois que j’ai arrêté le stérilet, résultat libido au top, plus de migraine, cycle de 31 jours, flux moyen, plus de douleur à la poitrine même pendant l’ovulation, quelques boutons, par contre j’ai l’impression que l’humeur c’est un peu les montagnes russes mais je ne sais pas si c’est lié à l’arrêt des hormones.
    Mon souhait d’arrêter ma contraception a été très bien accueilli par mon conjoint, et ça n’a pas fait l’objet de discussions, pour lui c’était ma santé avant tout et que chacun est libre choisir sa contraception.

    J'aime

  3. Merci pour tout ce suivi. J’arrête ma’oilule dans 8 jours, je termine ma plaquette et passe au sterilet en cuivre. Je ne veux plus de ces hormones dans mon corps. Je ne sais pas trop comment ça va se passer. Mais u e chose est sûre, si j ai besoin j’irai te consulter sans hésiter.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s