Comment adapter son shampoing avec des huiles essentielles ?

Problème de pellicules, cuir chevelu sensible, chute de cheveux, si l’on ne souhaite pas investir dans un shampoing spécifique on peut très facilement adapter son produit classique avec des huiles essentielles afin de traiter notre problème. J’espère que l’idée de cet article vous plait, j’utilise régulièrement cette petite astuce lors de périodes de transition capillaire par exemple ou pendant les changements de saison, là ou nos cheveux ont souvent un petit coup de mou.

Comme pour toutes utilisations d’huiles essentielles, pensez à faire un test d’allergie sur le pli du coude, à regarder les précautions d’emploi et d’utilisation, notamment si vous êtes enceintes, allaitantes ou si vous prenez des traitements médicamenteux. En ce qui concerne les enfants, éviter les huiles essentielles avant 7 ans hors consultation d’un médecin, naturopathe ou pharmacien. Choisissez vos huiles essentielles en fonction de vos besoins, ne pas surconsommer ( les huiles essentielles demande énormément de ressources ) et prenez les de préférence bio. Si vous avez des doutes sur vos huiles essentielles, je vous invite à lire ou à relire mon article comment choisir une huile essentielle de qualité .

Comment faire ? Vous avez trois manières de faire pour adapter votre shampoing à votre problème spécifique, la première étant d’introduire votre huile ou votre mélange d’huiles directement dans votre flacon de shampoing que vous avez dans votre salle de bain. La deuxième en introduisant votre ou vos HE directement lors de votre shampoing ( pour cette deuxième méthode, vous pouvez donc changer d’huile essentielle à chaque lavage ou alterner les huiles pour des problématiques différentes ). Vous pouvez également vous créer un shampoing sur mesure en utilisant une base de shampoing neutre et des huiles essentielles.

  • Si vous souhaitez adapter votre shampoing pour une unique utilisation ( par exemple anti chute ), il vous suffit d’ajouter 15 gouttes de l’huile essentielle de votre choix ( voir plus bas ) pour 250 ml – 35 gouttes pour 400 ml. Attention cependant à vérifier que votre shampoing de base ne contient pas de produit qui pourrait interagir avec les huiles essentielles ( à éviter pour les shampoing bleus repigmentant par exemple).
  • Si vous souhaitez adapter votre shampoing pour un unique lavage, ajouter trois gouttes d’huile essentielle de votre choix directement dans votre shampoing dans le creux de votre main.
  • Si vous souhaitez adapter une base neutre, il vous suffit de choisir une huile essentielle ou une synergie et de l’inclure dans votre bouteille ( 15 gouttes pour 250 ml – 35 gouttes pour 400 ml ).

J’en profite pour vous parler plus en détails du shampoing sans sulfate de chez Waam ( que j’utilise depuis environ deux mois et demi ). J’utilise uniquement des shampoings sans sulfate depuis environ deux ans. J’ai un cuir chevelu qui s’irrite très rapidement et des que j’utilise un shampoing conventionnel, mon psoriasis revient rapidement, j’évite donc les tensioactifs le plus possible. Je fais deux à trois shampoings par semaine selon mes besoins. Il est très doux, sans odeur particulière et lave bien. J’apprécie la texture un peu  » gélifier  » du shampoing qui n’a pas une texture trop liquide. Il convient parfaitement si l’on a besoin d’adapter sa recette soit avec des huiles essentielles comme ci-dessous ou avec des huiles végétales, des extraits parfumés ou des actifs. Un autre point positif pour moi, le fait que celui-ci soit en format 400 ml. Il est idéal pour une famille ou si l’on ne veut pas utiliser trop de plastique dans sa salle de bain ( vous pouvez également le réutiliser le bouchon pouvant être ouvert ). Je vais personnellement le recycler pour mettre mon adoucissant.

IMG_20191031_103509

Quelles huiles essentielles utiliser ?

Vous pouvez également adapter votre shampoing avec des huiles végétales pour apporter un côté soin. Pensez-y si vos cheveux ont tendance à être trop secs, déshydrater, ternes etc. J’espère que cet article vous a plu, vous avez déjà pensé à adapter votre shampoing à la maison ?

*Article sponsorisé par la marque Waam, je la remercie de me laisser créer du contenu qualitatif tout en respectant mes valeurs et ma ligne éditoriale et en rémunérant à leur juste valeur, les créateurs de contenu pour leur travail. Vous pouvez retrouver la charte de mes partenariats sur le blog et l’ensemble des termes techniques relevant du blogging ICI