Comment traiter les mycoses vaginales naturellement

On se retrouve aujourd’hui pour un petit update d’un ancien article que j’avais fait au tout début du blog  et auquel je voulais apporter plus de précisions. On reprend donc le sujet tabou ( pour beaucoup ) : Les mycoses féminines et les moyens de les traiter naturellement.

Pourquoi refaire un article sur le sujet ? L’article était un des plus lus du blog mais en le relisant j’ai trouvé que cela manquais d’informations et les nouvelles astuces découvertes en un an n’avait pas été ajoutées. Pourquoi le sujet des mycoses ? Premièrement c’est un sujet tabou pour la plupart d’entre nous, deuxièmement c’est un sujet qui touche ou touchera dans sa vie une femme sur deux, troisièmement, il y a un gros vide d’information sur le traitement en douceur des problèmes typiquement féminins, quatrième point, j’ai eu ce problème qui a traîné pendant très très longtemps j’ai tout essayé ( ovule, crèmes, gels lavants etc )sauf le naturel à l’époque. J’en suis désormais totalement débarrassé.

ATTENTION : Les mycoses vaginales sont absolument aucun ( aucun, aucun, aucun ) rapport avec la propreté ou l’hygiène d’une personne. La plupart sont causées par un dérèglement de la flore vaginale, celle ci peut être abîmée ou altérée par les médicaments, un excès de toilette intime, du diabète, un terrain plus a risque que d’autres et souvent les grossesses .Un champignon le plus souvent le Candida albicans se développe alors dans le vagin.

sexo_124991802712808800

Quelques chiffres : 

  • Comme 75% des femmes au cours de leurs vie, vous serez un jour confronté à ce problème.
  •  40 a 50 % des femmes ont au moins eu 2 à 3 épisodes de vaginite au cous de leurs vies.
  • 10 à 20 % des femmes souffrent d’une candiose vaginale récidivante.

Je vous propose un article en deux parties, la première des astuces naturelles et recettes pour soulager et soigner les mycoses. Et une deuxième concernant la prévention, s’en débarrasser c’est bien , éviter qu’elles ne reviennent c’est mieux.

Pour soulager :

  • Un bain de siège au bicarbonate : ou un bain tout simplement à faire pendant la crise , et à l’apparition des premiers symptômes. Ajouter un demi verre de bicarbonate de soude dans le bain dans une eau tiède. Valable pour les femmes enceintes .

Le bicarbonate va enlever l’acidité présente dans l’eau du bain ,rendant son ph neutre. Dans un deuxième temps le bicarbonate va apaiser  l sensation de brûlure du à la mycose.

  •  L’aloe vera : A appliquer au doigts sur la vulve et à l’intérieur du vagin après la toilette et lors des crises de démangeaisons. Valable pour les femmes enceintes.

L’aloe vera va calmer et apaiser l’irritation due au démangeaisons .

  • Huile essentielle de Lavande + aloe vera : Prendre un coton propre ( ni gant de toilette ni serviette). Etalez sur le coton une c à c d’aloe vera. Ajoutez une goutte d’huile essentielle de lavande fine. .Tamponnez légèrement  sur la partie à traiter. Ne pas utiliser pour les femmes enceintes ni allaitantes.

L’aloe vera calmera les douleurs de brûlures et la lavande fine préviendra la prolifération de la bactérie. Attention : Il se peut que les premières minutes la mixture vous brûle légèrement, c’est normal une sensation de froid apaise dans les minutes qui suivent .

téléchargement

Pour soigner : 

  • Les probiotiques : Autres les probiotiques que l’on trouve en pharmacie et pharapharmacie classique, l’alimentation peut-être aussi une source important de probiotique , il faut simplement bien choisir ses aliments. ( yaourt fermenté, le kéfir, la choucroute , les cornichons, le miso, le vinaigre de cidre ) à incorporer dans votre alimentation.

Les probiotiques vont aider la flore vaginale à retrouver son équilibre naturellement. Ils sont aussi fortement recommandé lors de la prise de médicaments en particulier des antibiotiques qui chamboulent complètement la flore intérieure.

  • Huile essentielle de Sauge sclarée : Massez vous le bas du ventre avec une goutte d’huile essentielle de sauge sclarée. Laissez pénétrez , 3 fois par jour pendant la mycose.

En plus de lutter contre la douleur des règles ( qui surviennent généralement après un épisode de vaginite ), elle va renforcer le système immunitaire dans cette zone.

Pour prévenir :

  • Bien choisir ses produits pour le corps : Le grand public n’en n’a pas toujours conscience mais les produits concernant l’hygiène intime ( particulièrement les lubrifiants et les gels nettoyants sont extrêmement nocifs ). Si vous ne voulez pas faire un produit homemade acheter en priorité des produits bio et sans parabens de préférence.
  • Créer son soin lavant : J’ai réalisé cette recette il y a un an et je l’utilise quotidiennement. Vous avez été plusieurs à me faire parvenir vos avis tous positif sur ce produit qui ne reviens à presque rien et qui est parfait en cas de mycose et de récidive. La recette à base d’huile de coco est expliqué en détail sur cet article.
  • Réduire sa consommation de sucre blanc : Pourquoi ? parce que le sucre c’est l’aliment de base du Candiose, pendant cette période on évite TOUT les sucres , le sucre blanc, roux le miel, l’aspartame et compagnie.
  • Eviter les endroits humides : On déconseille fortement les endroits humides lors de périodes de crise, piscine, bain trop chaud, sauna ( en plus d’être de nid à bactéries ) les champignons tels que le candiose adore les endroits chauds et humides ou ils peuvent se développer tranquillement.

Si vous avez déjà été en proie avec ce genre de problème quelques règles s’imposent pour éviter les mycoses récidivantes : Porter des sous vêtements en coton et non en matière synthétique, ne pas porter de pantalon trop serré, bien sécher son corps après la douche, faire une cure de probiotique des que le médecin nous met sans antibiotique ( quand ceux-là sont obligatoire ).

telechargement-4

J’espère que cet article vous sera utile, n’hésitez pas à le partager autour du vous ou sur les réseaux sociaux et à me donner vos astuces ou infos en commentaire pour compléter la liste de ses astuces naturelles.

Publicités

3 commentaires sur “Comment traiter les mycoses vaginales naturellement

  1. Bonsoir,
    J’utilise beaucoup les plantes pour me soigner et les décoctions de Bardane sont très très efficaces pour ça ! (à boire tous les jours pendant une semaine – j’en bois aussi quand je n’ai rien, en prévention). L’ail fait des merveilles aussi, à manger ou à mettre à l’intérieur du vagin. L’huile de calendula est aussi très efficace: à appliquer localement sur les zones touchées (pas à l’intérieur par contre).
    Aussi, je me suis beaucoup renseignée sur les huiles essentielles qui pourraient nous être utiles face à une mycose, et il y en a très très peu qui peuvent s’appliquer sur les muqueuses (il me semble que c’est le cas pour la lavande par exemple…pas conseillée.) Par contre l’huile essentielle de Monarde fistuleuse c’est bon! (mélangé au calendula, et à l’extérieur seulement).
    Voilà voilà…
    🙂

    J'aime

  2. Merci pour cet article ! Ce sujet étant trop considérée comme tabou, on a du mal à trouver des solutions naturelles… voici des astuces bienvenues 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s