Comment rendre sa penderie plus responsable sans budget ?

Aujourd’hui je voudrais vous proposer un article concernant ma réflexion sur la mode responsable / éthique etc. Depuis peu beaucoup d’articles / vidéos sortent sur le sujet et dans la lignée du blog j’avais envie de vous proposer un article à ma manière ( c’est à dire sans ton moralisateur ou flagellation sur la façon de faire des uns ou des autres ). N’ayant moi-même pas une penderie responsable je me vois mal vous dire quoi faire, cet article j’ai envie de vous le partager parce que j’aime partager avec vous mes réflexions et mon cheminement de pensée sur certains sujets, j’espère que ça vous plaira.

Passons au vif du sujet, depuis quelques mois / années on parle beaucoup de fast fashion et de la mode en général, mauvaises conditions de travail pour les travailleurs, travail de mineur, écologie et traitements des matières premières désastreuses, mauvaise qualité, matières premières et producteurs sous payés et j’en passe. Je n’ai pas envie d’accès l’article sur ces points je pense qu’on en parle déjà assez et qu’il y a de nombreux articles traitants déjà super bien le sujet. 

 

 

Depuis peu donc je souhaite réduire ma penderie et surtout la rendre petit à petit plus responsable ( elle est déjà assez réduite après 6 déménagements en 5 ans et n’ayant pas en plus la fibre de l’acheteuse compulsive ). J’ai donc engagé mes réflexions face à cette penderie et en regardant à l’intérieur ( celle automne / hiver je change pour les saisons ). Bilan, les bonnes nouvelles c’est que j’ai beaucoup de basique et pour le moment je n’ai pas besoin d’acheter grand chose, j’ai aussi beaucoup de vêtements avec des matières durables ( lin, coton bio, laine etc ) mauvaise nouvelle j’ai beaucoup de marque de m… En partant de ça j’ai défini mon objectif pour les prochains mois / années qui me sera donc tout personnel :  Ne pas acheter de vêtements inutiles ( pour l’instant ce n’était pas le cas ). Dans la mesure du possible ne pas acheter de vêtements de marques de m…..neuf. Dans la mesure du possible acheter de seconde main. Si possible quand j’ai envie d’une nouvelle pièce ou que je dois en racheter une, privilégier les matières écologiques et /ou le made in France et acheter de bonne qualité. Je sais que certains incluent d’autres valeurs comme le fait qu’il n’y ai pas de matière animale pour le moment ce n’est pas quelque chose que je vais faire. 

Après ce constat plutôt bon je trouve me voilà un peu coincé avec .. le budget et oui on va arrêter de mentir deux secondes mettre 200 € dans un pull ou dans un pantalon et 100 € dans un t-shirt c’est clairement pour le moment pas possible ( je suis très heureuse pour celles qui le peuvent mais ce n’est pas mon cas ) et même si je comprend totalement le prix , les coûts de fabrication et le pourquoi du comment le vêtement est plus cher que la moyenne, je ne peux tout simplement pas me le permettre. Je parle bien sûr ici de vêtements neufs de marque éthique et souvent française et c’est un peu le cœur de sujet de mon article ( le prix ). N’ayant pas envie de vendre un rein pour me payer un pantalon j’avais envie de vous donner quelques pistes pour tendre vers une penderie plus responsable sans avoir de budget.  PETIT DISCLAMER  ( écrit en gros c’est mieux ) je ne tends pas à avoir une penderie ultra responsable, j’ai aussi les pieds sur terre et je ne compte pas jeter la moitié de mes fringues donc pour certaines au top à ce niveau ci mes conseils ne vont surement pas vous servir. Le but étant de donner des pistes et pas de devenir parfaite mais d’être en accord avec mes principes et mon éthique sans que mon banquier ne vienne toquer un jour et bien sûr en étant en accord avec mon style vestimentaire ( on parle de mode quand même je n’ai pas envie de finir avec un sac poubelle sur la tronche.

 

94ae51f048ba10cc94ff7659033ff314

 

Quelques astuces pour faire sa transition en douceur et sans devoir vendre un rein ?

  • Acheter du seconde main : Alors oui c’est rabat joie je suis d’accord mais c’est le premier point que je vais utiliser quand je vais maintenant acheter un vêtement. Il me semble avoir lu qu’il y avait déjà assez de vêtement produits pour habiller x génération après nous, ça donne à réfléchir non ? Aimant les pièces classiques et indémodables le seconde main est parfait pour moi, je ne cherche pas la dernière pièce tendance du moment ni la dernière marque à la mode donc pour moi aucun soucis. Pour celles qui ont peur du seconde main de mauvaise qualité il y a aussi des marques et des vendeurs qui propre du seconde main d’article de luxe ou d’article de bonne manufacture comme des pulls écossais très chaud, des manteaux, sacs, chaussures. Pour les petits budgets on notera vinted bien évidement, le bon coin, entre copines, seconde main et encore beaucoup d’autre, le marché étant fleurissant autant en magasin que sur le net.

 

  • Savoir ce que l’on veut : C’est pour moi un point hyper important en ce moment, petit à petit je me rends compte qu’au fil des années, de la prise ou de la perte de poids, mes envies changent et je ne me reconnais plus dans certains vêtements ou certains styles. Du coup première étape, je trie et je vends ou donne ce qui ne me plait plus et je me fais un petit tableau d’inspiration sur Pinterest pour me donner des idées et pour me rendre compte de ce que je n’ai pas, voudrais avoir ou m’irait pour les prochaines années.  Prenons un exemple, j’aimerais avoir un style plus  » working girls  » je vais me chercher des photos d’inspirations, les épingler, regarder, comparer ou je peux en trouver, à quel prix etc et me l’offrir quand j’aurais trouvé la perle rare. Je trouve que ça permet aussi de mieux choisir ses vêtements et ne pas prendre quelque chose en vitesse dans un magasin que finalement on ne mettra pas ou qui n’ira pas avec le reste de notre garde robe. De même j’essaye de toujours prendre des pièces que je peux déjà associer avec une ou plusieurs pièces de mon dressing, si à la question  » je le mettrais avec quoi ça ? …  » tu ne trouves pas facilement la réponse, tu peux passer ton chemin .

 

  • Faire les brocantes : Ce point rejoint un peu le premier mais je trouve qu’il y a encore une différence entre le site de seconde main et les brocantes. Sur vinted ou autres les prix varient on peut trouver des vêtements à des prix qui peuvent être disponibles en magasins, en brocante c’est encore différent, les prix ne dépassent que rarement les 5 euros ( hors vêtements type manteau ). C’est je trouve une vraie alternative que souvent l’on boude ! Personnellement je suis une fan de brocante, j’aime me promener en même temps, pouvoir rencontrer des gens, trouver des objets plus ou moins anciens et souvent on trouve de petites pépites que ce soit pour les vêtements ou autres. Grand classique des brocantes,  les vêtements pour bébé sont vraiment légions ( partout et à tout petit prix le plus souvent ).

 

  • Acheter des vêtements en matière durable :  Un sujet dont j’ai déjà parlé sur le blog, du coup je te renvoie directement vers cet article qui pourra surement t’aider pour tes prochains achats ; Vêtements écolo, quelle matière choisir ? 

 

 

  • Acheter les collections éthiques chez des marques lambda : Je l’ai déjà dit plusieurs fois dans l’article précédemment mais cet article s’adresse à celles qui ne peuvent pas se permettre des achats trop cher ! Une bonne alternative que j’ai déjà expérimentée ce sont les colletions ou capsules éthiques chez certaines marques lambda ou les matières sont plus contrôlées ou les modes de fabrication aussi ( bon évite quand même le faux coton bio à 3 € chez certaines enseignes hein ) mais chez Bonobo par exemple il y a des capsules green de temps en temps plus une collection toute l’année, les matières sont plus durables et mieux choisies, la manière de produire aussi. On jette souvent la pierre à ces marques qui proposent des alternatives , personnellement je trouve ça plutôt bien tout comme le fait que certains produits bio ou vegan soient disponibles en supermarché, il faut de tout et trouver ce type de vêtement dans les centres commerciaux habituels est pour moi un pas important ! Il est également je trouve important de se renseigner sur ce type d’alternative et sur les chartes que les marques proposent, certaines sont a féliciter. J’ai faits quelques achats en fin d’année, je n’avais pas assez de budget pour me tourner vers des marques 100 % green et j’ai trouvé mon bonheur avec ce type de collection.

 

Voici quelques pistes si comme moi vous n’avez pas un budget de dingue pour votre garde-robe et si vous voulez faire votre transition petit à petit. Je n’aurais je pense jamais de penderie à 100 % éthique et responsable, pour plusieurs raisons : Vous le savez je ne prône pas l’auto flagellation et je pense que rien ne vient de bon devant une frustration. Si un jour j’ai envie de craquer sur quelque chose et que malgré mon cheminement je me l’offre je ne vais pas m’autoflageller,  je pense que chaque personne à son propre cheminement, que certaines personnes font beaucoup d’autres moins mais que si je n’ai pas de soucis à me regarder dans une glace c’est que j’en fait assez dans mon quotidien. L’autre raison plutôt logique je ne compte pas balancer toutes mes affaires qui n’ont rien d’éthique. Pour moi consommer de façon raisonnée c’est aussi ne pas faire ce type de chose et chérir ce que l’on a déjà. J’espère que cet article vous aura plu et vous aura donné des pistes. Vous en êtes ou sur ce point ? C’est une question que vous vous posez ? Dites moi tout ça en commentaire et n’hésitez pas à partager sur le sujet.

Louise

11 commentaires sur “Comment rendre sa penderie plus responsable sans budget ?

  1. Décidément, j’ai raté pas mal d’articles par ici ! Pareil j’essaye de surveiller ma conso internet donc j’essaye de ne lire des blogs plus qu’une fois la semaine et comme j’en aime beaucoup ça me fait toujours une longue soirée de lecture ^^ bref ce n’est pas le sujet

    Je suis dans la même démarche, alors clairement merci pour cet article ! On est d’accord viser un dressing responsable ne signifie pas jeter l’entièreté de sa garde-robe d’avant pour racheter green et finir endettée! Il faut y aller petit à petit ( comme pour tout le reste en fait) c’est ça le secret des changements sur la durée ! Pareil je n’essaye d’acheter que ce dont j’ai besoin en revanche le prix dépend de la pièce, par exemple un manteau ou des chaussures ça ne me dérange pas vraiment d’y mettre une somme assez conséquentes mais pour des vêtements classiques comme toi je n’ai pas envie d’y laisser un rein alors du coup bah on réfléchit nos achats et je trouve ça chouette au final, on est encore plus ravie quand on se décide enfin à acheter ^^ en tout cas merci pour cet article qui me confirme que je suis sur la bonne voie ^^

    J'aime

  2. merci pour ton article. personnellement suite à la lecture sur le zéro déchet j’ai eu une révélation et j’avais fait le tri dans mon armoire avec comme règle ce que je n’ai pas mis depuis 1 an, je ne le mettrais plus..et bien j’ai vidé 4 poubelle plein de 1L….je ne me rendais pas compte de ce que j’avais accumulé ! et petit à petit je fais du vide. Je sais que je ne réduirai jamais à 5 t shirt 5 pantalon et 7 culottes mais j’essaie de ne pas trop abusé et d’acheter sur vinted (mais ayant une taille de pantalon un peu particulière, j’achète neuf car je suis obligée d’essayer) J’ai d’ailleurs eu la surprise d’acheter un jean chez bonobo qui était green impact !

    J'aime

  3. Hello !
    Je fais des études textiles et si il y a bien une matière que je ne conseillerais pas et qui est supposée durable, c’est le coton bio. Parce que même si tu n’utilises plus de pesticides dessus, la consommation en eau reste énorme et ce qui n’est pas dit c’est que les boules de coton sont récoltées par des enfants dans des pays où il fait chaud à la main. De plus, il n’est pas forcément de meilleure qualité que le coton non bio. Bref, j’espère t’avoir éclairée. ^^

    J'aime

    1. Hello c’est pour ça que je le précise dans mon article et que je renvoie à mon article sur comment choisir des matieres durables 😉 il faut aussi penser à ceux qui veulent faire mieux sans faire parfait également j’ai beaucoup de lectrices dans ce cas 😉

      J'aime

  4. Bonsoir Louise. Je ne savais pas que Bonobo avait ce concept de capsule green. Du coup, merci pour l’info. J’ai jamais été très consommatrice de vêtement donc ma garde robe est très limitée. Par contre, j’ai jamais été très regardante sur les marques chose que j’aimerai changer. Bonne soirée

    J'aime

  5. J’utilise aussi beaucoup vinted ( parfois trop hum hum…) mais j’avoue que je regarde plus ce qui me plait/ce dont j’ai besoin que l’ethique des marques pour l’instant. Aussi parce que j’ai l’impression que le vinted anglais est moins oriente la dessus disons les marques vendues sont moins orientes du coup je me console avec le fait que c’est de la reutilisation, du seconde main. Pour ma fille par contre, ca depend, j’ai beaucoup de vetements qu’on me donne mais parfois parce que c’est plus pratique/moins cher j’achete neuf parce que ca depend aussi des ages, quand elle etait plus petite je trouvais beaucoup en charity shop maintenant moins ( et j’y vais moins parce que faire les boutiques avec elle c’est l’enfer haha)

    J'aime

  6. Bonjour,
    Intéressant ton article. Ici on pratique le tri, parce qu’on s’est aperçu qu’on pouvait avoir moins dans nos placards et avoir tout de même suffisamment de vêtements pour s’habiller.
    Je vends pas mal sur Vinted, prochainement je vais tenter l’experience Braderie pour la vente
    On achète éthique de temps en temps de seconde main le plus souvent. Pour nous et surtout pour les enfants.
    Je ne me vois plus/pas acheter des vêtements neufs éthiques ou pas à mes enfants qui ne les porteront plus l’année suivante. J’achète leurs vêtements en braderie, j’y trouve de nombreuses pépites, il y a leurs héros préférés, des paillettes, du rose, des froufrous etc. Et surtout je ne me ruine pas. Quand les vêtements ne leurs vont plus, je fais un lot sur le bon coin ou revends en braderie en générale je ne perds quasiment pas d’argent sur ma dépense initiale, et je réinjecte pour leur acheter de nouveaux vêtements. Ce qu’il y a de bien c’est qu’ils les portent sans jugement, il ne sont pas pervertis par le « neuf » pour eux c’est nouveau et c’est tout comme.
    Je rejoins également ton idée sur le fait de ne pas se débarrasser des vêtements que l’ont a déjà. Si ils nous plaisent, pourquoi ne pas les garder. Quand il faudra les remplacer on fera attention à notre démarche et en attendant ils tiennent leur rôle au quotidien !
    On a aussi remarqué que ce qu on portait le plus, ce sont les pièces basiques. On les privilégie à fond.
    Ça peut paraître bizarre, mais on a aussi besoin de se sentir bien dans nos vêtements, si c’est pas le cas, on les sort de nos placards.
    Le soucis pour moi a l’heure actuelle ce sont les pantalons. Je suis grande et je ne me vois pas acheter un pantalon de seconde main que je ne pourrais pas essayer. Entre les marques, les coupes… c est un peu la galère. Mon dernier jean acheté est un bonobo dans leur collection éthique que j’ai pu essayer avant.
    Bon week-end !

    J'aime

  7. Bonjour Louise,
    J essaie de plus en plus d acheter de seconde main. Vinted est devenu mon ami. Je trie mes vêtements à chaque saison et les donne.
    Dans l absolu j aimerais également me vetir uniquement de marque éthique mais malheureusement cela a un coût.. et je dois reconnaitre que souvent les modèles sont souvent trop classique.
    Pour l instant, shame on me, je préfère avoir pour le même prix plusieurs habits de seconde main plutôt qu’un habit neuf éthique… je sais c est mal blabla.. mais j y viendrais….
    Belle soirée. 😘

    J'aime

  8. Sur IG tu as dit que tu avais fait ton armoire avec le changement de saison. Je l ai fait aussi la semaine dernière 😉 depuis une pile ENORME de vêtements et quelques chaussures trainent dans le couloir, le temps que je mette des choses sur vinted. Mais je pense que ca va partir chez mes parents pour des vide-greniers !!
    J ai été une très grosse acheteuse de fringue depuis ma perte de poids mais avec le temps et mes reflexions, j en suis venue a prendre conscience que ca ne me servait a rien d avour une boutique dans ma chambre !!! En plus du problème ecologique que ca pose.
    Cela fait 4 mois que je n ai rien acheté et ca n a pas changé ma vie !! J ai gardé ce qu il me faut et je pense vraiment que je peux tenir l année voir plus sans rien acheter ! J ai toujours pris soin de mes vêtements et les matières sont pas trop degueu donc ca va 😉
    Je te rejoinds pour le prix des marques éthiques. Je les comprends, mais ne peux me le permettre non plus 🤷‍♀️ Peut etre dans quelques années quand je devrais acheter de nouvelles pièces 😉 en attendant, je fais avec ce que j ai 😘

    J'aime

    1. Coucou merci pour ton commentaire , pareil faut que je mette tout ça sur vinted ( autant en profiter de les vendre pour peut- être me payer une pièce plus éthique quand j’en aurais besoin ) d’ailleurs je pense que le prochain achat sera un sac mais là j’ai vu les prix et j’ai failli faire une crise cardiaque XD

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s