Blog, le bilan après 4 ans

Après quatre ans de blogging, j’ai eu envie de faire un petit bilan de tout ça et de le partager autour d’un article. Dans ma vie que ce soit pour le quotidien, mes projets ou pour mon travail, j’aime régulièrement faire des bilans, aujourd’hui c’est aussi l’occasion de le partager avec vous qui faites partie intégrante du blog. J’espère que ça vous plaira.

Début octobre ça fera quatre ans complets que Sois bio et bats toi est disponible sur le net et que je partage avec vous des articles sur la santé, la nature, les sujets tabous etc. Quatre ans que je partage deux articles par semaine ( hors période d’été et désormais plus qu’un seul par semaine depuis la rentrée 2019 ). Quatre ans que je partage aussi toute cette aventure sur instagram et les réseaux sociaux. Quatre ans de blog et une année d’entreprise, depuis Mars 2018 je suis auto entrepreneur en tant que naturopathe et depuis un an désormais le blog fait aussi partie de mon entreprise.  En travaillant régulièrement avec des marques et donc en étant rémunéré pour ce travail, les créateurs de contenus sont dans l’obligation d’avoir un statut et de payer des impôts sur ses revenus. Je tiens à préciser que le blog n’est pas mon activité principale, que mes revenus sont donc relatif à cela et ne me permette pas uniquement de vivre sur cette unique activité ( si un jour c’est le cas je serais ravie de vous en faire part et très fière du parcours accomplit ).

 

technology-3164715_1280

 

Comment ça à commencer : J’ai déjà parlé de mon parcours plusieurs fois sur le blog mais j’aime me remémorer les débuts. Il y a 5 ans j’ai quitté la région parisienne pour vivre en haute montagne dans les Pyrénées pour suivre mon chéri et j’ai quitté également mon travail de maquilleuse. Tout en débutant ma formation de naturopathe, j’ai ouvert le blog pour partager au début un peu de tout mais des sujets qui tournais comme aujourd’hui principalement autour de la santé. Je n’avais pas de but précis, ni de plan de carrière particulier, juste partager mon expérience et des infos en me sociabilisant un peu plus ( même virtuellement ) qu’avec les écureuils et les touristes en saison hivernale. Après trois ans et un détour par Troyes, je suis revenue en région pari senne, le blog je ne l’ai jamais lâché, il a même été une forme de bouée de sauvetage pendant ma dépression. Petit à petit mon audience à augmenter, de même pour les réseaux sociaux et j’avais également des demandes de collaboration avec des marques. Et via le même parcours je suis petit à petit passé de blogueuse à blogueuse pro. Pour ma part je considère blogueuse professionnelle toute blogueuse pouvant se dégager un salaire même minimum de son travail ( attention ça ne signifie absolument pas que le contenu soit meilleur ou moins bon qu’un blog non pro ou autres, c’est pour moi une simple distinction de statut légal ).

Qu’est-ce qui a changé ? En quatre ans beaucoup de choses en changé mais c’est vraiment depuis deux ans que j’ai pu voir un gros changement, principalement du au fait que ma communauté sur les réseaux sociaux est prise de l’ampleur. On passe alors dans une dimension de travail que je ne pensais pas atteindre, relation avec les marques, contenu plus travaillé, sollicitation, collaboration, lecteurs parfois plus intransigeants. On apprend également de nouveaux métiers comme la comptabilité, on cherche l’amélioration de contenu vers des sujets toujours plus variés ou plus approfondis, on se remet continuellement en question sur notre façon de travailler ect. J’ai la chance de désormais être abordé par des marques, qui aiment mon travail, mon contenu et qui me laissent développer des projets autour de ça sans essayer de me changer moi ou ma manière de travailler. Cette reconnaissance à pour moi était assez importante, comme une approbation sur le fait que mon travail était de qualité. J’ai eu beaucoup plus pris confiance en foi sur la création en elle même comme par exemple sur la création de plusieurs ebook. 

Qu’est-ce que cela m’a appris sur moi-même ? Ces deux dernières années mon appris à apprivoiser une partie de moi que je connaissais peu, celle de  » girl boss « , j’aime travailler, j’aime créer de nouvelle chose, j’aime me remettre en question continuellement pour pouvoir faire mieux, faire plus. Même si cette envie de toujours entreprendre à aussi une grosse part de  » négatif  » j’ai appris à me faire confiance et à envisager que je pouvais faire des choses par moi-même et qu’en plus celles-ci peuvent marcher et intéresser d’autres gens.

 

 

 

 

Le positif mais aussi le négatif ? Bien sûr  ce métier comprend des avantages, mais il n’y a pas que du positif et c’est souvent ça que l’on oublie d’aborder. Un blog pro c’est top, c’est beaucoup de rencontres, de test, de nouvelles choses à découvrir mais c’est aussi une précarité de statut ( attention je ne m’en plains absolument pas c’est un choix, mais j’ai également envie d’aborder cette partie du travail ). C’est aussi une pression assez forte que l’on apprend à gérer, la peur de ne pas faire du bon contenu, la peur de ne pas plaire, la concurrence assez intense que l’on peut trouver dans ce milieu également. Ça m’a également permis de faire de très belles rencontres, de mieux me fier à mon intuition et appris ( parfois à mes dépends ) que la réussite dans un domaine ne plait pas à tout le monde, qu’il y aura toujours des gens mécontents ou jaloux et que l’on ne peut rien y faire. J’avais déjà cette pensée pour la vie de manière plus globale mais cela m’a encore plus poussée dans cette réflexion que l’on ne peut compter que sur soi-même, son travail et qu’il faut bien choisir notre cercle de proche.

Est-ce que j’ai envie de continuer ? Bien sûr, ça serait mentir de dire que c’est toujours le cas, de dire que j’ai toujours envie de publier ou que je suis toujours à fond. Non parfois comme tout métier ( et je le vois bien dans mon métier de naturopathe ) on n’a pas envie, pas envie de bosser, pas envie de faire face aux autres. Récemment  dans une discussion face aux critiques que l’on peut recevoir sur le net quelqu’un m’a dit  » vois internet comme ton bureau  » , tu ne peux pas te permettre d’agir de la même manière dans la vraie vie qu’à ton bureau, et ça a changé beaucoup de choses dans ma manière de travailler. J’essaye de prendre désormais ( mais ça reste difficile parfois ) beaucoup plus de recul sur les réactions des autres, les commentaires ou autres. J’ai toujours hâte de connaitre un futur projet, hâte de travailler sur des nouveaux ebooks ou consultation, mon projet préféré c’est toujours le prochain et j’adore ça.

 

J’espère que ce petit bilan des quatre ans vous aura plu et que l’on en refera un ensemble l’année prochaine, c’est tout ce que je me souhaite. J’espère que vous continuerez à me suivre par ici ou par là, par simple curiosité vous me suivez depuis combien de temps ?

5 commentaires sur “Blog, le bilan après 4 ans

  1. Bonjour Louise,
    Je te suis depuis peu je suis donc contente d’en savoir un peu plus sur toi ! Tes contenus sont toujours intéressants : même si au premier abord le thème peut ne pas me correspondre, en lisant je fini pas être « captiver ».
    J’aime aussi le fait que l’on puisse partager, échanger avec toi. En effet, nous avons déjà eu un échange via Instagram, un échange court mais très instructif pour moi et limite libérateur !
    Je te souhaite que cette belle aventure continue aussi longtemps que tu le souhaiteras. Belle journée à toi.
    Audrey (audreyf5513)

    J'aime

  2. Bonsoir Louise,

    C’est un beau bilan que celui que tu écris la. Très sincère et simple, comme tous les articles que j’ai lu jusqu’a aujourd’hui, ainsi que le contenu que tu partages. Je te suis depuis que tu as publié ton 1er article sur l’arrêt de la pilule. Nous l’avons arrêtée quasi en même temps, et ton témoignage m’a beaucoup aidée. Il m’a aussi encouragée à lire plus d’articles du blog ainsi que me documenter sur le rapport d’une femme à son corps. Alors un grand merci à toi !

    Je te souhaite beaucoup de courage pour les années à venir ! Même si tu sens l’algorithme Instagram pénaliser ton contenu, n’oublie ce que ça t’apporte a toi avant tout.
    Je te souhaite aussi l’épanouissement dans ta vie pro comme perso. Garde ta motivation, tu sais toucher les gens 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s