Alternatives au sucre blanc

Aujourd’hui je vous propose des idées d’alternatives au sucre blanc présent en trop grande quantité dans notre alimentation. Malgré ses dangers pourtant connus depuis longtemps, les industriels continuent a en mettre absolument partout et pas seulement dans les produits sucrés mais aussi dans d’autres produits ( jambon, pain de mie, plat préparé etc ).

Sans titre (2)

Le sucre blanc qu’est ce que c’est : Les sucres sont essentiels pour notre alimentation, ils sont la principale source de production d’énergie de notre corps. Mais le sucre blanc que nous ingérons est un produit plusieurs fois transformé par les industriels et qui est donc totalement  » vidé  » de ses nutriments.

  • Le jus de betterave ou de canne a sucre sont  » nettoyé  » hum hum oui bien sûr   avec du lait de chaux qui supprime les substances organiques présentes dans le jus ( protéines, enzymes, sels de calcium ).
  • Deuxième phase, débarrasser le sucre de la couleur brune grâce à de l’acide sulfurique  ( non le sucre n’est pas blanc de base ).
  • Il est ensuite filtré, décoloré avec du carbone animal ( oui des os d’animaux broyés ) puis recoloré ( ça fait rêver non ? )

Il n’y a donc dans ce sucre plus aucun nutriment, enzymes, oligo-éléments qui servent à notre organisme.

Les dangers du sucre blanc :  Au delà de l’obésité et du surpoids, le sucre blanc est un des problèmes de santé majeur de notre siècle. De plus en plus d’études et de recherches démontrent la dangerosité de sa présence dans notre vie, quelques exemples :

  • Dans l’intestin, le sucre blanc provoque des fermentations qui produisent du gaz mais aussi modifie la flore bactérienne, avec des conséquences telles que la constipation, les colites ou les diarrhées.
  • Le sucre blanc est très rapidement assimilable, il augmente donc fortement le taux de glycémie du corps.
  • Il influe sur notre système immunitaire, le sucre blanc réduit la capacité phagocytaire de nos globules blancs de 75 %.
  • La trop grande concentration de sucre blanc provoquerait une hausse de l’anxiété et de la dépression chez certaines personnes.
  • La dépendance au sucre est reconnue comme une des plus grosses dépendances de notre époque ( appelé désormais la maladie du soda ). Les effets qui en découlent sont nombreux, obésité, carie dentaire, angoisse, stress, burn out etc.

Quelques conseils de bases : 

Avant même de chercher des alternatives pour remplacer le sucre blanc dans notre alimentation, certains gestes sont a mettre en place pour réduire notre consommation.

  • Examiner les étiquettes des produits pour voir la quantité de sucre raffiné dans les produits que nous achetons au quotidien.
  • Eviter la consommation de boissons gazeuses et/ ou industrielles telles que les sodas, les faux jus de fruits, les eaux aromatisées etc.
  • Diminuer automatiquement les quantités de sucre dans les recettes faite à la maison.
  • Remplacer le sucre blanc par d’autre manières de sucré beaucoup plus saine.

 

IMG_20170501_142610.png

Les alternatives : 

Depuis peu ( enfin quand même ) on peux trouver facilement de nombreuses alternatives santé au sucre blanc raffiné. Certaines sont a adopter immédiatement selon nos goûts mais il faut aussi particulièrement faire attention au marketing entourant ses produits pour ne pas se retrouver parfois avec des produits pires que le sucre blanc lui même.

Avant de choisir son  » nouveau  » sucre, il y a certains critères à prendre en compte comme l’indice glycémique du produit. Petit rappel : Plus un aliment a un index glycémique élevé, plus le pancréas devra libérer une quantité importante d’insuline afin de rééquilibrer le taux de glucose dans le sang (glycémie). On peut classifier les sucres selon leur index glycémique, qui s’évalue sur une échelle allant de 0 à 115. On dénombre trois catégories: l’IG faible (entre 0 et 35), l’IG moyen (entre 35 et 50) et l’IG élevé (supérieur à 50). Le système de mesure de l’index glycémique peut notamment permettre aux personnes diabétiques de surveiller leur alimentation

IMG_20170501_142627

Le miel : 

Malgré son index glycémique presque aussi élevé que celui du sucre, le miel reste moins calorique, et incroyablement plus sain. Riche en vitamines, minéraux et antioxydants, il est un vrai atout santé . On lui connaît notamment des propriétés antibactériennes, une action stabilisante sur la microflore intestinale, ainsi qu’un rôle préventif dans la formation de certaines pathologies tels que les cancers ou les maladies neurodégénératives. Le miel bio et de petit producteur est à préféré.

La stévia : 

Originaire d’Amérique du Sud, la stevia ribaudiana a la particularité d’avoir un pouvoir sucrant 300 fois plus élevé que le sucre. Une propriété qui en fait un édulcorant naturel particulièrement prisé des diabétiques et des personnes en surpoids MAIS elle n’a été autorisée par l’Europe en tant qu’additif alimentaire qu’en 2011. La stévia reste boudée parfois car le recul sur ses effets est assez vague.

La mélasse : 

La mélasse est produite à partir du sucre de canne. Elle se présente sous la forme d’un sirop brun foncé. Elle est très riche en vitamine B, en minéraux et en oligo-éléments, particulièrement en fer. Son index glycémique est le même que celui du sucre.Elle est aussi très riche en minéraux. « 100 g de mélasse apportent en moyenne 250 mg de calcium, 220 mg de magnésium et 10 mg de fer .

La sève de bouleau : 

Encore très consommé en Europe il y a une cinquantaine d’année, la sève de bouleau as petit à petit disparu des cuisines . Pourtant, la sève de bouleau est une alternative  intéressante au sucre raffiné. Elle est source de vitamine C, de calcium, de magnésium, de potassium, de cuivre, de fer, de zinc, d’antioxydants etc.  Une forte richesse en nutriments qui lui confère notamment des propriétés analgésique, diurétique et anti-inflammatoire.

IMG_20170501_142504

Le sucre de fleur de coco : 

Le vrai nom même si j’aime beaucoup  » fleur de coco  » est Gula Java c’est le sucre de fleurs de noix de coco de l’île de Java. Elles sont récoltées au sommet des cocotiers par les cueilleurs. Puis au-dessus du feu de bois, le nectar se transforme en sucre non raffiné, il a un goût assez puissant de caramel grillé.  C’est mon petit chouchou pour plusieurs raisons, grande flemmarde il s’adapte à tous, cuisine, dessert et boisson ( même les cocktails ), son indice glycémique est de 35. Je le préfère aussi a d’autres pour les conditions de récoltes , il est bio, sans gluten et issu du commerce équitable ( pour les intéressées les infos concernant les projets lié au commerce équitable sont sur la page produit de l’eshop lien en dessous ).

Le mien vient de la marque Amanprana et disponible sur l’eshop AmanVida,  il me semble qu’il est aussi disponible dans certains magasins bio.

IMG_20170501_142535

On peut aussi ajouter à la liste le sirop d’érable, le sucre complet, le sirop de riz et le fructose. Utilisez vous des substituts à la maison ? Si oui lesquels ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Publicités

5 commentaires sur “Alternatives au sucre blanc

  1. Bonjour! J’ai trouvée la semaine dernière du sucre « mascovado », as tu des retours dessus? Il est quand même assez cher mais s’il se substitue bien au sucre blanc pourquoi pas!
    Merci pour cet article!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s