Bien-être intime au naturel

bruciori-intimi-femminili.jpg

 

 

Dans cet article j’essaye de vous proposer plusieurs solutions naturel, aux problèmes les plus communs dans le domaine de l’intime .

Mycoses vaginale : Problème très communs du au sexe ou non : Les mycoses ou vaginite ! Pour celles qui veulent des astuces 100 % naturel pour ce problème, j’avais fait un article au début du blog sur ce sujet => ICI

huile-essentielle-aneth-biologique-i-489-330-png

Manque d’envie sexuelle : Personne n’est à l’abri d’une baisse de désir sérieux, mais ce n’est pas parce qu’on a la libido à plat qu’on doit attendre patiemment qu’elle revienne toute seule ! voici quelques pistes pour reprendre le chemin doucement et naturellement. On peut facilement traiter ce problème grâce aux huiles essentielles dites aphrodisiaque ! ( Un aphrodisiaque est une substance qui permet de stimuler les délices de l’amour. Le terme est dérivé d’Aphrodite, déesse de l’amour de la mythologie grecque. Ces composants peuvent être des aliments (huîtres, gingembre, cacao, miel, asperges…), des épices (safran, moutarde, coriandre, clou de girofle…), des plantes… )

Les huiles essentielles :

  • L’huile essentielle d’Ylang Ylang est un aphrodisiaque reconnu au parfum délicat. Elle peut aussi être utile en cas de petite fatigue passagère pour booster votre tonus et vous redonner de l’énergie.
  • Voie cutanée : déposez 2 gouttes sur le bas de la colonne vertébrale 2 fois par jour pendant 10 jours en cas de fatigue passagère.
  • En massage :mélangez 2 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang dans 8 gouttes d’huile végétale.

L’Alimentation :

Comme de nombreux autres aspects de votre santé, votre libido est influencée par votre alimentation. Certains aliments agissent sur l’organisme de différentes manières.  Selon ce que vous mangez, une soirée romantique au restaurant peut davantage favoriser le sommeil que la romance. Un repas copieux accompagnée d’une bouteille de vin et d’un dessert sucré est généralement peu propice aux ébats amoureux.

Autant chez l’homme que chez la femme, il faut en premier lieu optimiser la circulation sanguine dans la région des organes génitaux. Pour ce faire :

  • Penser aux aliments qui activent la circulation sanguine.
  • Intégrez des aliments riches en Omega-3 comme les noix et les graines qui permettent à votre système nerveux de mieux fonctionner améliorant la détente et la circulation.

 

soigner-naturel-rhume-phytotherapie-L-NvGW3G.jpeg

 

Sécheresse vaginale : Petit aparté ( il est vraiment laid ce mot : vagin ! sérieux il aurait pu trouver un truc plus funky ). Phénomène fréquent, la sécheresse vaginale est un sujet tabou. Elle concernerait pourtant plus d’une femme sur six. Plus courante durant la ménopause, elle augmente la vulnérabilité aux infections gynécologiques et peut perturber l’harmonie sexuelle du couple.

  • L’huile essentielle de sauge sclarée , en massage 1 gouttes sur le bas du ventre , deux fois par jour pendant 20 jours.
  • A avaler : Posez 1 goutte sur un comprimé neutre ou sur un sucre et laisser fondre dans la bouche, deux fois par jour pendant 20 jours .
  • Pendant les rapports l’on peut utiliser de l’aloé verra à la place des  » mauvais  » lubrifiants qu’on nous vend à tout va, à la télé ou même à la pharmacie.

dessin-feuille

Cystite :   Une cystite est une inflammation de la vessie. La cystite est le plus souvent d’origine bactérienne (colibacilles, naturellement présents dans l’intestin) ; mais peut aussi être due à un agent toxique : traitement anti-cancéreux ou radiothérapie. C’est une affection fréquente chez la femme, car elle possède un urètre court, ce qui augmente le risque d’infection urinaire

A avaler : Versez 1 goutte de Sariette des montagnes sur un comprimé neutre 4 fois par jour pendant 5 jours.

  • Boire une infusion de thym  : Le thym est un puissant antibactérien et un antiviral. Il est donc indiqué de boire une infusion de thym toutes les 4 heures environ.
  • Cataplasme : Faire cuire des poireaux dans de l’eau bouillante salée, puis les faire légèrement revenir à la poêle dans de l’huile d’olive. Une fois refroidis, on les applique sur le bas-ventre et on protège d’un linge. On se couvre afin d’être bien au chaud.
  • Remède de grand-mère : Pour atténuer la douleur, on prépare un mélange dans un verre d’eau avec 1 cuillère à café de bicarbonate, 1 cuillère à café de jus de citron et 2 cachets d’aspirine.

 

consultation-de-naturopathie

 

Herpès génital : LE TABOU ! L’herpès génital est une infection transmissible sexuellement (ITS) caractérisée par l’apparition de petites vésicules douloureuses sur les organes sexuels. Ces vésicules sont transparentes et remplies de liquide.

A appliquer : Le niaouli ! 2 gouttes pures toutes les deux heures sur la zone ! Si la région est ultra sensible, vous pouvez diluer l’huile essentielle de niaouli dans la même quantité d’huile végétale de calendula

Formules complète a appliquer : Mélangez he d‘arbre à thé 2 gouttes, de niaouli 2 gouttes, de menthe poivré 1 gouttes et huile végétale de Calendula 5 gouttes . Appliquez 5 fois par jour sur les muqueuses atteintes

  • Evitez de porter des vêtements ou sous vêtements synthétique et sérrés.
  • La chaleur peut aider à soulager la douleur , douche chaude, bouillotte !
  • Evitez aussi le contact avec l’urine si possible ( à l’aide d’un mouchoir en papier ).

 

dessin-feuille

Pertes blanches : Une perte blanche est un écoulement vaginal non sanguin, donc « blanc  » ou de toute autres couleur ! Seuls doivent vous inquiéter les écoulements anormalement importants, qui brûlent, démangent, irritent ou son accompagnés d’odeur désagréable !

A avaler : la cannelle de Ceylan ,posez une goutte sur un comprimé neutre ou un sucre 4 fois par jour pendant trois jours .

 

 

Sexualité et Alimentation :

Comme pour tout notre alimentation joue sur notre corps et sur notre sexualité ! Il existe, dans notre alimentation, des substances aux effets désinhibants, stimulants, voire euphorisants. C’est notamment le cas des alcaloïdes. Certains aliments, en particulier les épices, contiennent des essences volatiles et différents composés qui exercent une action stimulante sur notre sexualité et nos émotions. Ils échauffent les sens et aident à lutter contre la fatigue, notamment sexuelle.

Des alcaloïdes : avoine, chocolat, thé, safran, grenade.

Des aliments réchauffants et énergisants : piment, anis, cardamome, pain d’épices, gingembre, ginseng, noix de muscade, poivre de Cayenne, clou de girofle, cannelle.

Fotolia_48870395_XS

Favoriser la production de nos hormones sexuelles, cela signifie agir sur la chimie de notre cerveau en réveillant toutes les composantes à l’origine du désir sexuel. De nombreux nutriments interviennent sur nos hormones, avec des actions très spécifiques : le borate de sodium améliore le taux de testostérone chez l’homme, le zinc interagit avec les hormones sexuelles, le sélénium assure une bonne santé aux spermatozoïdes. Certains aliments spécifiques contiennent des phyto-oestrogènes, des substances proches des hormones sexuelles qui en augmentent la sécrétion.

Des phyto-oestrogènes : coriandre, patate douce, soja, artichaut, gingembre, moutarde, roquette, asperge, cuisses de grenouille.

Du zinc : crustacés, noix, œuf, asperge, quinoa, riz.

Du sélénium : ail, amande, oignon, champignon, échalote, pois chiche, farine complète

tendance-deco-botanique-deco-L-G_a0S2

J’espère que cet article vous à plu, qu’il pourra aider certaines d’entres vous qui n’ose pas forcement poser certaines questions ou qui ne connaissait pas ces astuces !

Publicités

Un commentaire sur “Bien-être intime au naturel

  1. Coucou Louise,
    Aurais-tu des astuces naturelles pour les kystes ovariens?
    J’en ai un de fonctionnement, autrement dit, il revient tous les mois.
    Je vais essayer de boire l’eau d’argile tous les jours et la poudre de Maca, une cuillère de poudre par jour, sauf durant les règles.

    J’espère que ça va fonctionner parce qu’en cherchant, on trouve de tout et de rien sur les kystes et les moyens de les traiter naturellement.

    Ah oui, et selon ma gynéco, vu que le problème, c’est l’ovulation, je n’ai qu’à prendre un contraceptif hormonal (alors que bon, j’ai le DIU au cuivre justement pour éviter les hormones !).

    Merci pour cet article,
    A bientôt,
    Little No’
    http://touchesdenvie.wordpress.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s