Combattre les carences les plus fréquentes pendant les saisons froides

J’espère que vous allez bien, je vous retrouve aujourd’hui pour parler carences et plus particulièrement celles que notre corps subit pendant les saisons froides de l’automne et de l’hiver. En effet, on combine à ce moment-ci , fin des vacances, changement de saison, arrivée des microbes et autres virus et baisse de la luminosité. C’est le moment ou notre corps commence à fatiguer et ou des carences peuvent apparaitre face à notre rythme de vie, notre alimentation ou le manque de soleil et de lumière. Début du confinement oblige, je vous invite particulièrement à lire la partie concernant les carences en vitamine D.

Cet article est sponsorisé par la marque Inolab, merci à elle de me laisser créer mon contenu de manière totalement libre. J’ai toujours à coeur de vous proposer du contenu avec un vrai fond que ce soit par le biais d’une marque ou de mes articles plus personnel, vous pouvez retrouver l’ensemble de mes critères de partenariats et plus d’explications sur ma manière de travailler juste ICI.

La marque Inolab propose des compléments alimentaires bio, vegan et made in France, tout cela dans des emballages recyclables et avec un vrai engagement sur la composition de ces cures et compléments. Etant naturopathe, je travaille rarement sur le blog avec des marques de ce type car la traçabilité des compléments et plantes utilisées est souvent un peu floue ! Je suis ravie de découvrir des marques françaises qui proposent des compléments de qualité avec des compositions naturelles qui ne se dispersent pas dans des ingrédients « à la mode ».

Une carence qu’est ce que c’est ?  En médecine, une carence est une insuffisance d’éléments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Elles peuvent être dues à beaucoup de facteurs, notre alimentation, moins riche qu’avant, moins équilibrés et avec des produits toujours plus transformés. Du manque de soleil et donc de lumière pendant la période hivernale, il y a par exemple des fortes carences en vitamines D dans les pays nordiques où il ne fait jour que quelques heures dans la journée. On retrouve aussi des carences dues parfois au mauvais fonctionnement de notre corps et de certains de nos organes qui pour x raison ont du mal à fonctionner. Le plus souvent, une carence, n’entraîne pas un dysfonctionnement, mais plusieurs. Pour reprendre l’exemple de la vitamine C, son manque va entraîner une déprime légère, mais aussi affaiblir le système immunitaire et nous rendre plus fragiles aux maladies hivernales en tout genre. 

Comment savoir si l’on est carencé ? Vous ressentez de la fatigue, du stress, une gène côté oculaire, une baisse de moral ou de vitalité, il y a surement une carence quelque part. La première chose à faire c’est d’en parler à votre médecin, votre homéopathe ou votre naturopathe qui vous conseillera une prise de sang. Même si l’on soupçonne certaines carences par les symptômes qu’elle entraîne, c’est toujours important de le vérifier par une prise de sang. Vous connaissez mon point de vue sur le sujet, compléments alimentaire, phytothérapie, homéo, les traitements ne servent à rien si ils ne sont pas adaptés à votre problématique.

La carence en vitamine D : Vous êtes prêts pour le chiffre qui fait mal ? 80% des occidentaux vont être dans leurs vies confrontés à une carence en vitamine D !  La vitamine D est aussi appelée vitamine du soleil, car elle est produite principalement par les rayons UVB du soleil. La vitamine D est en effet à l’instar des autres vitamines quasiment impossible à absorber via l’alimentation. C’est pourquoi, à partir de septembre, la vitamine D est très prisé sous forme de compléments. La vitamine D est déjà contenue dans l’organisme – comme précurseur inactif du 7-déshydrocholestérol, mais son processus doit être déclenché par le soleil. Le rayonnement UV déclenche l’activation de différentes substances, dont le cholécalciférol, qui passe ensuite par une étape de transformation, pour devenir l’hormone « calcitriol ». Cette hormone a entre autres un effet sur l’apport en calcium de l’organisme, et donc de vos os. Le calcitriol a un rôle important sur le plan physique et mental. Il module le système immunitaire, assure une performane mentale rapide, et une fonction musculaire normale. Les bienfaits de la vitamine D ne s’arrêtent pas là. La vitamine D a également une autre fonction importante dans le corps. Elle régule la sérotonine, également appelée hormone de bien-être. En augmentant votre taux de sérotonine, vous réduisez votre sentiment de fatigue et votre état de stress.

La carence en vitamine D peut entrainer : une fragilisation des os, un système immunitaire affaibli, une mauvaise division cellulaire, des sautes d’humeur, la production de sérotonine, l’hormone naturelle du bonheur, étant ralentie.

Comment prévenir la carence en vitamine D ? Premier point, on essaye de prendre le soleil 15 minutes minimum par jours avec si possible le visage et les bras découverts, malheureusement le soleil d’automne et d’hiver nous donne rarement ce plaisir. La luminothérapie peut-être vraiment intéressante pour prévenir les carences en vitamine D (entre autre), on retrouve désormais des lampes pour une utilisation quotidienne, à des prix raisonnable. On peut également utiliser l’alimentation comme une aide pour éviter et prévenir les carences, en incluant des poissons gras comme le hareng, les sardines ou la morue dans ses plats. Les œufs, les champignons, ainsi que les laitages ou encore le chocolat noir sont des aliments avec une dose de vitamine D importante.

La carence en Zinc : L’organisme a besoin de très peu de zinc, mais cet apport est essentiel et de nombreuses personnes souffriraient de carence en zinc sans le savoir. Le zinc joue un rôle important dans la croissance, la réponse immunitaire, les fonctions neurologiques et reproductives. Il participe à la synthèse de l’ADN et des protéines. Il joue également un rôle dans la modulation de l’humeur et dans l’apprentissage, ainsi que dans la vision, le goût et l’odorat. Enfin, il intervient dans le processus de la coagulation sanguine, dans les fonctions de l’hormone thyroïdienne, ainsi que dans le métabolisme de l’insuline.

La carence en Zinc peut entrainer :  Fatigue ; rhumes fréquents ; manque d’appétit ; dépression ; engourdissement cérébral ; acné ; petites taches blanches sur les ongles , cheveux fragiles, ternes et qui tombent en plus grande quantité que d’habitude. 

Comment prévenir les carences en Zinc : On trouve du zinc en grande quantité dans les huitres, la viande rouge et les graines de sésame. On en trouve aussi dans les légumineuses et dans les noix. Cependant, le zinc apporté par les aliments d’origine animale est deux fois mieux absorbé que le zinc d’origine végétale, les phytates présents dans les végétaux réduisant son absorption. On en retrouve dans les céréales complètes : riz, blé, etc, les légumineuses : lentilles, pois chiche et les oléagineux : graines de sésame, de courge, etc. Les alcooliques, les diabétiques, les personnes souffrant de troubles rénaux ou de troubles de l’absorption digestive et les personnes atteintes du VIH ont davantage de risques de souffrir d’une carence en zinc.

La carence en vitamine C : La vitamine C (acide ascorbique) est indispensable à la formation, la croissance et la réparation du tissu osseux, de la peau et du tissu conjonctif (qui lie les différents tissus et organes et comprend les tendons, les ligaments et les vaisseaux sanguins). Elle est également essentielle au bon fonctionnement des vaisseaux sanguins. La vitamine C aide à garder des dents et des gencives saines. Elle aide l’organisme à absorber le fer, qui est nécessaire à la fabrication des globules rouges. La vitamine C aide aussi à la cicatrisation des brûlures et des blessures. Comme la vitamine E, la vitamine C est un antioxydant : Elle protège les cellules contre les dégâts provoqués par les radicaux libres, sous-produits issus de l’activité cellulaire normale et qui participent aux réactions chimiques à l’intérieur des cellules. Certaines de ces réactions peuvent causer des dégâts cumulatifs au cours de la vie.

La carence en vitamine C peut entrainer : baisse d’immunité, perte de poids, fatigue, problèmes articulaires, blessures qui guérissent difficilement, problème de constitution des tissus conjonctifs.

Comment prévenir les carences en vitamine C : La principale cause en Europe de carence en vitamine C est une mauvaise alimentation. Elle peut aussi être ponctuelle notamment pendant la grossesse, l’allaitement, une hyper activité thyroïdique et chez les fumeurs également. On privilégie les aliments riches en vitamine C, notamment les agrumes ainsi que les herbes aromatiques en ajoutant du persil à ses plats par exemple. Les poivrons, fruits rouges etc..

La carence en magnésium : Les besoins en magnésium évoluent avec l’âge et certains facteurs (sport, maladie, traitement médical). Dans l’idéal, il faut déterminer ses propres besoins avec un médecin ou se tourner vers les recommandations de santé. Ces recommandations ont été fixées par L’Agence française de Sécurité sanitaire des Aliments. Elles sont de 6 mg/kg/jour. Les symptômes d’une carence en magnésium sont souvent difficiles à détecter, ce qui la rend d’autant plus dangereuse. Les cas de déficience ou de carence en magnésium sont beaucoup plus fréquents qu’il y paraît, car notre corps ne peut ni stocker ni produire du magnésium. Chaque jour, nous devons veiller à lui apporter suffisamment de minéraux essentiels (dont le magnésium fait partie) pour combler nos besoins et éviter le déficit ou la carence.

La carence en magnésium peut entrainer : une faiblesse, la fatigue, les nausées, la perte d’appétit et les vomissements.  Ils ne sont pas évidents, et le taux de magnésium dans le sang n’est pas simple à mesurer. En revanche, les conséquences d’une carence peuvent être réellement graves. La fatigue est donc l’un de ces symptômes. Elle se traduit par des faiblesses, de l’épuisement. À cela s’ajoutent les nausées, vomissements et perte d’appétit. Parmi les autres symptômes d’une carence en magnésium, on retrouve aussi l’hypertension, les vertiges, les maux de tête, l’hypersensibilité au bruit… Les spasmes des organes digestifs et des paupières en font partie, au même titre que les envies de consommer du chocolat ou du sel. Enfin, on peut aussi citer les insomnies, l’anxiété, les palpitations, l’hyperémotivité et un état dépressif parmi ces signes.

Comment prévenir les carences en magnésium : Avoir un apport suffisant dans son alimentation du quotidien, faire un bilan complet en cas de fatigue ou de signe de carence via son médecin. Inclure des aliments riches en magnésium dans son alimentation, tels que les légumes verts, les céréales complètes, les oléagineux, les légumes secs et certaines eaux minérales.

Mon retour sur les produits Inolab :

Je profite de l’article pour faire deux petits retours sur les produits de la marque Inolab. J’avais choisi deux cures à faire selon mes problèmatique du moment (cad à la fin de l’été). J’ai commencé la cure Dermaform peau, cheveux, ongles et immunité ainsi que la D3form pour le système immunitaire. J’avais à ce moment ci un gros coup de fatigue que ce soit physique et émotionnel. A l’arrivé de l’automne, je tombe régulièrement malade ( presque tous les ans, j’ai le droit à une ou deux semaines de grippe ou de sinusite) depuis quelques années, j’essaye de booster mon système immunitaire à ce moment là. Pour vous donner un retour plus complet, j’ai également fait tester la cure complexe spéciale articulation à ma maman qui souffre d’arthrose ainsi que la B12 à mon petit frère qui a débuté le végétarisme en début d’année.

Mes tests : plutôt ravie de mes cures, petites problématiques pour moi, la taille des gélules que j’ai du mal à prendre ( j’ai d’ailleurs fait mon retour à la marque, c’est notamment une question de dosage pour ne pas créer encore plus d’emballage). Je n’ai pas été malade pendant cette période. J’ai notamment vu une nette différence côté cheveux où j’en ai perdu nettement moins que les années précédentes au changement de saison. Côté système immunitaire, pas de maladie cette année (donc de fin août à mi novembre) sauf une suspicion de Covid, mais bon cette année, on dira que ça ne compte pas ! Beaucoup moins de petit tracas type rhume et compagnie pour le moment. Concernant ma maman qui a testé la cure Flexiform , elle en est contente, elle prend déjà régulièrement du curcuma seul mais elle trouve que la combinaison avec du curcuma l’aide plutôt au niveau fatigue. Elle ressent moins de fatigue notamment en fin de journée.

J’espère que cet article vous sera utile, avec la marque, on vous proposera également ce dimanche, un joli concours sur les réseaux sociaux. Dans cette période difficile pour tout le monde, j’espère que vous vous portez bien. Bon courage pour les semaines à venir, partageons ensemble ( mais de loin ) nos vies et ressentis, serrons nous les coudes à défauts de se serrer dans les bras.

Sources : Passeport Santé – Santé et nutrition – Manuel MSD

2 commentaires sur “Combattre les carences les plus fréquentes pendant les saisons froides

  1. Bonjour,
    Merci pour cette article qui est d’actualité 😁
    Je perd énormément mes cheveux en ce moment comme jamais d’ailleurs du coup je fais une cure de levure de bière commencé hier enrichi en zinc.
    Est ce suffisant ?
    Merci.
    Cécile😉

    J'aime

  2. Bonsoir miss
    Merci bcp pour cet article
    Je me suis tournée vers la gamme Des labos UNAE , j’aime bcp leurs compléments de très bonne qualité. Perso c’est magnesium et vitamine D toute l année. Je fixe mal cette dernière et avec une peau très pâle je prend jamais le soleil. en ce moment j ai rajouter une cure de zinc et je vois vraiment une belle différence sur mes phanères.
    Notre alimentation appauvrie ( même en bio)ne nous apporte plus les micro nutriments nécessaires si on ajoute en plus le stress de la vie quotidienne je trouve indispensable aujourd’hui d’avoir recours à certains compléments alimentaires. Je testerai la prochaine fois la marque Inolab. Merci du partage j’aime bcp tes articles très bien construits et accessibles.🙏😇

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s