Comment utiliser l’huile essentielle de Menthe poivrée

On se retrouve pour le deuxième article de la série  » Comment utiliser l’huile essentielle de … « , et aujourd’hui c’est de la menthe poivrée dont on va parler. Après l’huile essentielle d’Arbre à thé, c’est une des huiles essentielles que l’on retrouve le plus communément dans la plupart des foyers qui utilise l’aromathérapie. N’hésitez pas à me dire quelle huile essentielle vous aimeriez retrouver dans les prochains mois dans cette série.

Pour celles qui me suivent depuis longtemps, l’année dernière, j’avais décidé de moins parler de mon métier de naturopathe sur le blog et sur les réseaux sociaux pour x raisons. Notamment le fait que certains pensait que fournir de l’information gratuite allez de pair avec le fait de me demander très très régulièrement des conseils relevant en fait d’une véritable consultation. J’avais du coup beaucoup moins envie de vous parler de ce type de sujet.. Et devinez quoi, l’envie est revenue. Merci d’avoir pris en compte le fait que de proposer ce type de contenu ne veut pas pour autant dire que je dois proposer des consultations gratuites via les réseaux sociaux, la naturopathie étant mon métier.

 

 

L’idée de cette série ? Vous expliquez comment et par quel moyen utiliser une certaine huile essentielle dans votre quotidien avec de vraies infos, certifié par une naturopathe et faire du tri sur ce que l’on peut lire sur le net ou ailleurs. Vous donner les indications et les contres indications, vous mettre à disposition des astuces ( qui ne relèvent pas d’une pathologie ).  Ce type d’article sera toujours mise en page de la même manière, dans un premier temps quelques informations botanique, quelques informations sur l’histoire de l’huile essentielle, les contres indications et précautions d’usages puis les utilisations que l’on peut en faire. J’espère que cela vous plaira.

L’huile essentielle de Menthe poivrée :

  • Nom latin : Mentha piperita
  • Famille botanique : Lamiacées
  • Partie distillée : Feuilles

Pour la petite histoire : On a trouvé des feuilles de menthe poivrée dans des pyramides égyptiennes datant du premier millénaire av. J.-C. Le nom de la plante provient de Minthe, une nymphe de la mythologie grecque que Proserpine, jalouse, transforma en fleur « poivrée ». Les Grecs et les Hébreux utilisaient la plante pour se parfumer tandis que les Romains en mettaient dans leur vin et leurs sauces. Leurs femmes mâchaient une pâte renfermant de la menthe et du miel pour masquer l’odeur du vin qu’elles buvaient en cachette, car la loi punissait de mort celles qui usaient d’un breuvage réservé aux hommes et aux dieux. La menthe poivrée devint populaire en Europe occidentale au XVIIIe siècle. Les États-Unis sont les plus gros producteurs d’huile essentielle de menthe.

 

Précautions d’usages :

  • Ne pas inhaler ou instiller dans le nez avant l’âge de  7 ans
  • Ne pas mélanger à sa crème antibiotique ou antifongique sans avis médical ou pharmaceutique préalable
  • Toujours bien stocker ses huiles essentielles dans un flacon en verre brun ou bleu, à l’abri de la lumière et de la chaleur
  • Prudence en cas d’application concomitante d’antibiotique ou d’antifongique. En cas de doute, demander conseil à votre médecin ou pharmacien.
  • La menthe poivrée peut entraîner une hypothermie si celle-ci est badigeonner de manière importante sur le corps, notamment sur les enfants en bas âge.
  • La prise simultanée de menthe poivrée et d’un supplément de fer pourrait nuire à l’absorption du fer.

Contre indications : Pas d’utilisations sur les enfants de moins de 7 ans, sur les femmes enceintes et allaitantes et également pour les personnes sous traitements médicaments de problème de foi ou de maladie lié aux voies biliaires.

 

thumbnail_Screenshot_20200702_141626

 

Comment l’utiliser au quotidien :

L’huile essentielle de Menthe Poivrée est fortement concentrée en menthol, menthone, 1,8-cinéole et isomenthone. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes, antalgique local, tonique et stimulant général, antispasmodique, antiviral, cholagogue.

Maux de tête :Voie orale, 1 goutte sur les tempes et la naissance des cheveux ainsi que dans la nuque.

Nausées et mal des transports : Voie orale, 1 goutte pure sur la langue / dans du miel ou sur un support neutre jusqu’à 4 à 5 fois toutes les deux heures.

Rhumatismes : Par voie cutanée, mélanger 1 goutte de Menthe Poivrée dans 9 gouttes d’huile végétale (Arnica par exemple) en application sur la zone douloureuse.

Piqûre d’insectes : Par voie cutanée, mélanger 1 goutte d’HE de Menthe Poivrée dans 9 gouttes d’huile végétale (Calendula par exemple) en application sur la zone douloureuse.

Rhino et Rhume : En inhalation : verser 1 ou 2 gouttes de Menthe Poivrée pures sur un mouchoir et respirer. Voie cutanée : masser la face interne des poignets et la plante des pieds avec 1 ou 2 gouttes, matin, midi et soir

Nevralgie ou sciatique : Par voie cutanée, mélanger 1 goutte d’HE de Menthe Poivrée dans 9 gouttes d’huile végétale (Millepertuis par exemple) en application sur la zone douloureuse.

Aérophagie :  Par voie orale, 1 goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive ou de miel 3 fois par jour.

Herpès, zona : Par voie cutanée, 2 gouttes pures directement sur l’herpès, toutes les 2 heures, jusqu’à disparition de l’herpès

 

Est-ce que c’est une huile que vous utilisez au quotidien chez vous ? Pour moi, elle fait partie des indispensables à avoir dans sa pharmacie ou dans son sac, je l’utilise presque tous les jours pour vous dire. Si le sujet des huiles essentielles vous intéresse, je vous mets à disposition quelques liens d’articles relatifs à ce sujet qui sont disponibles sur le blog. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire et me dire quelle huile essentielle vous aimeriez retrouver pour les prochains articles.

 

ATTENTION : L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, celles-ci doivent être utilisées avec parcimonie et en ayant respecté et vérifier l’ensemble des conditions d’utilisation. Cette fiche ne remplace pas un avis pharmaceutique ou médical. En cas de doute ou de besoin, il est toujours recommandé de consulter un médecin, un naturopathe ou une personne référente. Les huiles essentielles ne peuvent se substituer à un traitement médicamenteux sans avis médical ou pharmaceutique préalable. L’auteur de cette plate-forme ne saurait être tenu pour responsable quant aux conséquences provenant d’un emploi, abusif ou non, des informations mentionnées dans cette fiche.

4 commentaires sur “Comment utiliser l’huile essentielle de Menthe poivrée

  1. Merci pour cet article. J’utilise l’HE de menthe poivrée principalement pour les maux de tête, notamment ceux dus aux cycles, et en inhalation pour un les rhinites. très efficace.

    J'aime

  2. Super article très interessant, comme d’habitude. J’utilise beaucoup les HE et j’adore
    Particulièrement celle de Lavande…Pourriez-vous nous en parler ?
    Merci beaucoup 😊

    J'aime

    1. Merci pour cet article, je l’utilise en prévention de mes périodes migraineuses notamment mais grâce à vous, je pourrai élargir mon champs d’utilisation.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s